NOUVELLES
03/01/2017 11:47 EST | Actualisé 04/01/2018 00:12 EST

Les PDG les mieux payés du Canada ont déjà gagné votre salaire annuel

Après une demi-journée de travail, les 100 PDG les mieux rémunérés du Canada ont déjà empoché l'équivalent de ce que gagne en une année entière la moyenne des travailleurs du pays.

Selon le Centre canadien des politiques alternatives, ces dirigeants ont reçu en moyenne 9,5 millions de dollars en 2015, soit 193 fois le salaire moyen des Canadiens, qui s'est établi à 49 510 $.

L'organisme calcule donc qu'ils ont atteint le niveau de rémunération annuelle moyen à 11 h 47, heure de l'Est, soit après moins d'une demi-journée de travail.

Les auteurs de l'étude ont analysé la comptabilité de 249 entreprises cotées à la Bourse canadienne pour en extraire le salaire des 100 plus hauts salariés du groupe.

Ils ont calculé que les émoluments versés à ces PDG ont augmenté de 7 % entre 2014 et 2015.

La somme de 9,5 M$ comprend les salaires, les primes, la rémunération en participations dans l’entreprise et en actions.

« Personne ne mérite de toucher autant d’argent. Je veux dire, c’est absurde », déplore l’un des auteurs de l’étude, Hugh Mackenzie.

Il y a 30 ans, ils engrangeaient 40 fois ce que le travailleur moyen gagnait en un an, poursuit-il. Maintenant, c’est 193 fois.

Hugh Mackenzie, analyste au Centre canadien des politiques alternatives

Entre 2008 et 2015, les 100 PDG les mieux payés du pays ont vu leur rémunération croître de 30 % pendant que celui du Canadien moyen augmentait de 17,5 %.

Le PDG le mieux payé, selon cette liste, est Michael Pearson, de la société pharmaceutique Valeant, établie à Laval. Il a touché en 2015 un montant de 182,9 millions de dollars. Il est suivi de Donald Walker, de Magna International (26,5 millions), et de Hunter Harrison, du CN (19,9 millions).

Seules deux femmes figurent sur la liste des 100 PDG les mieux payés, soit Linda Hasenfratz, de Linamar Corp avec 14,2 millions, et Dawn Farrell, de TransAlta Corp, avec 4,5 millions.