NOUVELLES
03/01/2017 11:39 EST | Actualisé 04/01/2018 00:12 EST

Les abonnements à l'écoute en ligne stimulent l'industrie de la musique aux États-Unis

Les abonnements aux sites d'écoute de musique en ligne ont plus que doublé aux États-Unis en 2016, favorisant la croissance de l'industrie de la musique même si les ventes d'albums continuent à chuter.

Selon des chiffres publiés lundi par l'entreprise spécialisée BuzzAngle Music, la consommation de musique a augmenté de 4,9 % en 2016 aux États-Unis, qui sont le plus grand marché au monde. On rapporte aussi que les amateurs de musique préfèrent de plus en plus payer un abonnement à un site comme Spotify, Apple Music ou Tidal, et non les sites qui offrent de la musique en étant uniquement financé par la publicité.

Les Américains ont écouté plus de 191 milliards d'oeuvres musicales en 2016 sur les sites de musique en ligne. Il s'agit d'une augmentation de 124,3 % par rapport à 2015. La proportion de cette écoute en ligne payante a augmenté, pour passer de 62 % en 2015 à 76 % en 2016.

À l'inverse, les ventes d'albums, que ce soit en CD ou par téléchargement, ont continué leur chute en 2016. La renaissance du vinyle, qui ne représente qu'une part infime du marché, a continué avec une augmentation des ventes de 26 %.Le rappeur canadien Drake a été le plus écouté en ligne avec son album Views. La chanteuse britannique Adèle et son album 25 arrivent en tête des achats.