NOUVELLES
02/01/2017 23:48 EST | Actualisé 03/01/2018 00:12 EST

Irak: trois policiers tués dans une attaque de l'EI

Trois policiers ont été tués dans une attaque menée lundi soir contre leur commissariat par des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) à Samarra, au nord de Bagdad, ont rapporté mardi de sources de sécurité.

Un groupe de quatre jihadistes équipés de vestes explosives ont pris d'assaut le commissariat de police de Mutawakil, provoquant une fusillade avec les forces de l'ordre, selon des sources de sécurité de la province de Salaheddine, dont dépend Samarra, ville située à 110 km au nord de la capitale.

"Les échanges de feu ont commencé vers 21H00 (18h00 GMT) et duré jusqu'à après minuit", a affirme à l'AFP un colonel de police sous le couvert de l'anonymat. Selon lui, les quatre assaillants, cernés par les forces de sécurité, ont tous été tués.

"Trois membres de la police, dont un lieutenant-colonel, ont été tués et quatre autres blessés", a indiqué la même source. Un couvre-feu instauré par les autorités à Samarra a été levé mardi matin.

L'EI a revendiqué l'attaque par le biais de son agence de propagande Amaq.

L'organisation extrémiste a également endossé la responsabilité lundi d'un attentat suicide à la voiture piégée qui a tué 32 personnes dans un quartier chiite de Bagdad.

L'attaque de Samarra est intervenue quelques heures seulement après une visite du président français François Hollande en Irak consacrée à la lutte contre l'EI. Les forces irakiennes se battent depuis plus de deux mois et demi pour reprendre à l'EI la ville de Mossoul, dans le nord de l'Irak, avec l'aide d'une coalition internationale dont la France fait partie.

str-ak-jmm/hj/jri