NOUVELLES
30/12/2016 08:07 EST | Actualisé 31/12/2017 00:12 EST

Le Cléac'h reprend du poil de la bête

Armel Le Cléac'h est finalement sorti de sa bulle sans vent vendredi et a repris un rythme lui permettant de reprendre un peu d'avance, en tête du Vendée Globe, sur Alex Thomson.

De plus de 800 milles (1287 km) au passage du Cap Horn il y a une semaine, l'écart entre Le Cléac'h et Thomson était passé à 28 milles (45 km) tôt vendredi matin. De quoi sérieusement inquiéter le marin breton qui a vu toute son avance fondre comme neige au soleil en quelques jours.

Il a toutefois repris un peu le large avec près de 55 milles (88 km) de distance avec son adversaire le plus rapproché.

Le Cléac'h est enfin parvenu à sortir de la zone anticyclonique, avec laquelle il se débattait depuis plusieurs jours, pour reprendre un peu de vitesse.

À l'inverse, Thomson y est entré et devrait être ralenti pour au moins quelques heures, ce qui devrait de nouveau creuser l'écart entre lui et son rival breton.

Pour autant, la course est toujours loin d'être jouée puisque jusqu'au Cap Frio, au nord de Rio de Janeiro, les conditions météorologiques devraient réserver quelques surprises aux deux hommes de tête.

« Des bulles sans vent, des tentacules anticycloniques, des mini-dépressions, des alizés asthmatiques, des fluctuations imprévisibles de Sainte-Hélène, des pampéros qui descendent de la cordillère des Andes » sont entre autres au menu, ont annoncé les organisateurs de la course par voie de communiqué.

En 3e position, Jérémie Beyou souffre toujours de problèmes de communication et a du mal à récupérer les données météorologiques, mais maintient son écart de plus de 800 milles (1287 km) avec son premier poursuivant, Jean-Pierre Dick.

Ce dernier a franchi le Cap Horn tôt vendredi et a célébré son 5e passage du Cap mythique avec un message sur Twitter.

Ses deux poursuivants, Jean Le Cam et Yann Eliès, devraient suivre une dizaine d'heures après lui. Entre ces deux skippers, le mano a mano continue puisqu'une dizaine de milles (16 km) seulement les sépare.

Par ailleurs, Kito de Pavant, qui avait demandé à être secouru le 6 décembre dernier, a enfin touché terre et est arrivé à La Réunion après avoir été contraint d'abandonner son navire en mer. Il avait été assisté par le navire ravitailleur des Terres antarctiques et australes françaises, le Marion Dufresne.

Stéphane Le Diraison a également rejoint la terre ferme, à Melbourne en Australie, après 13 jours à naviguer avec un mât de fortune (victime d'un démâtage le 17 décembre).

Classement du Vendée globe, vendredi matin (5:00 HNE)

  1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque populaire VIII) à 8227 km de l'arrivée
  2. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss)
  3. Jérémie Beyou (FRA/Maître Coq)
  4. Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac)
  5. Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent)
  6. Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir)
  7. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée)
  8. Nandor Fa (HUN/Spirit of Hungary)
  9. Conrad Colman (NZL/Foresight Natural Energy)
  10. Eric Bellion (FRA/CommeUnSeulHomme)