NOUVELLES
30/12/2016 10:01 EST | Actualisé 31/12/2017 00:12 EST

L'autorité portuaire de Souris à l'Î.-P.-É. espère créer des emplois

L'autorité portuaire de Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard, espère bientôt louer un espace vacant dans une ancienne usine de transformation de homard et y créer des emplois.

L'usine de transformation de homard Ocean Choice a fermé ses portes en 2011.

L'autorité portuaire de Souris a acquis l'édifice en 2014. Elle a reçu prêt de 2 millions de dollars à cette fin du gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard.

Environ les deux tiers de l'ancienne usine sont loués.

Le président de l'autorité portuaire, Denis Thibodeau, dit que son organisation discute présentement avec des locataires potentiels pour l'espace vacant d'environ 2000 mètres carrés.

Le principe pour l'autorité portuaire de Souris est de louer [cet espace] pour faire de l'argent pour notre entreprise. Et certainement, [un nouveau locataire] dans cette usine pourrait employer des gens des alentours de Souris.

Denis Thibodeau, président de l'autorité portuaire de Souris

Denis Thibodeau croit que l'espace vacant dans l'ancienne usine d'Oceau Choice pourrait être utilisé pour un entrepôt, une usine de transformation de poisson ou une installation de pêche au homard.

L'entreprise d'entreposage réfrigéré Eastern Cold Storage, une filiale de l'autorité portuaire de Souris, exploite environ le tiers de l'ancienne usine de transformation de homard.

Une autre partie de l'édifice est occupée par le Centre pour les technologies de l'aquaculture du Canada, un organisme de recherche qui emploie une vingtaine de personnes.