NOUVELLES
29/12/2016 22:39 EST | Actualisé 30/12/2017 00:12 EST

L'année 2016 en bref

Victoire de Donald Trump, Brexit, crise migratoire, tragédie d'Alep: rappel des événements qui ont marqué l'année 2016.

- Le séisme Trump -

Le 8 novembre, le milliardaire républicain Donald Trump, un populiste de 70 ans sans aucune expérience politique, est élu à la Maison Blanche. Il bat la démocrate Hillary Clinton.

Ailleurs dans le monde, 2016 a aussi été marquée par une montée des populismes: de l'Asie, où le Philippin Rodrigo Duterte a remporté en mai une victoire écrasante à la présidentielle au terme d'une campagne outrancière, à l'Europe où les formations nationalistes et d'extrême droite progressent.

- Brexit -

Le 23 juin, les Britanniques se prononcent à 52% lors d'un référendum pour une sortie de l'Union européenne. Le Premier ministre conservateur David Cameron démissionne, remplacé par Theresa May. Celle-ci promet de déclencher avant fin mars 2017 l'article 50 du Traité de Lisbonne, procédure formelle qui lancera le Brexit.

- Barrières face aux migrants -

A partir de février, la "route des Balkans", menant de Grèce vers l'Allemagne et empruntée par des centaines de milliers de migrants en 2015, est fermée.

En mars, l'UE et la Turquie concluent un accord controversé prévoyant le renvoi de tous les migrants arrivés en Grèce.

Si le flux des clandestins vers l'Europe via les îles grecques s'assèche, la majeure partie des migrants passe désormais par l'Italie. Plus de 5.000 personnes sont mortes ou disparues dans des naufrages en Méditerranée en 2016.

En France, le plus grand bidonville du pays, la "Jungle" de Calais, est démantelé fin octobre, et ses 7.000 habitants évacués.

- Le martyre d'Alep -

L'armée syrienne reprend le 22 décembre la moitié d'Alep qui lui échappait depuis juillet 2012, après une offensive dévastatrice d'un mois qui a abouti à l'évacuation de dizaines de milliers de résidents et d'insurgés vers des régions rebelles du nord du pays.

Si l'Occident a dénoncé des "crimes de guerre" et critiqué l'"obstruction de la Russie", alliée de Bachar al-Assad, la communauté internationale a assisté impuissante au martyre d'Alep.

Le 29 décembre, le président russe Vladimir Poutine annonce un accord de cessez-le-feu entre le régime et l'opposition armée et le lancement des négociations de paix avec la Turquie et l'Iran.

La guerre a fait plus de 310.000 morts depuis mars 2011.

- Terrorisme -

En dépit de ses reculs en Syrie, Irak et Libye, le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué ou inspiré de nombreuses attaques dans le monde.

Plusieurs pays occidentaux, dont la France (Nice, 86 morts), les Etats-Unis (Orlando, 49 morts), la Belgique (Bruxelles, 32 morts) et l'Allemagne (Berlin, 12 morts) ont été frappés par des attentats sanglants.

La Turquie a aussi été touchée à plusieurs reprises par des attaques attribuées à l'EI ou aux Kurdes, qui ont fait des dizaines de morts.

L'Afrique de l'Ouest n'a pas été épargnée, avec des attentats d'Al-Qaïda notamment au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire.

- Turquie: putsch manqué et purges -

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, une fraction de l'armée tente de renverser Recep Tayyip Erdogan. L'échec du coup d'Etat, imputé au prédicateur Fethullah Gülen exilé aux Etats-Unis, permet au président de renforcer son emprise.

Quelque 41.000 personnes vont être arrêtées et plus de 100.000 limogées ou suspendues. Le régime a aussi multiplié les arrestations dans les milieux prokurdes.

- Virage en Amérique latine -

Après l'Argentine en 2015, le Brésil a mis fin en août à 13 ans de domination de la gauche, avec la destitution de la présidente Dilma Rousseff pour maquillage des comptes publics, remplacée par le centriste Michel Temer.

Le Pérou a également élu en juillet à la présidence le libéral de centre droit Pedro Pablo Kuczynski.

Et le Venezuela est en pleine tourmente, entre de graves pénuries et une guerre politique entre le gouvernement socialiste et le Parlement, contrôlé par l'opposition de centre droit.

- Décès de Castro -

Le 25 novembre, Fidel Castro, père de la Révolution cubaine et dernière grande figure du communisme international, décède à 90 ans. Il aura défié 11 présidents des Etats-Unis.

- Sciences -

En février, des physiciens annoncent la première détection directe d'ondes gravitationnelles, confirmant une prédiction d'Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale en 1915.

- Rock: larmes et honneurs -

Le rock a connu une année de deuils avec la mort de plusieurs légendes, dont les Britanniques David Bowie et George Michael, l'Américain Prince et le Canadien Leonard Cohen.

Mais 2016 a aussi vu le sacre de Bob Dylan, prix Nobel de littérature.

acm/alc/pt