NOUVELLES
30/12/2016 08:45 EST | Actualisé 31/12/2017 00:12 EST

Il faut s’attaquer au manque de financement en éducation, soutient le NPD

Le chef par intérim du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Trent Wotherspoon, estime que le gouvernement de la Saskatchewan devrait faire preuve d'équité en ce qui concerne le financement en éducation.

Dans une entrevue de fin d’année accordée à CBC, Trent Wotherspoon affirme que la mauvaise gestion financière du gouvernement a un impact sur les plus vulnérables.

« Ce que j’entends des Saskatchewanais à travers la province, c’est que plusieurs ont voté pour le Parti saskatchewanais et sont déçus de la malhonnêteté du gouvernement à plusieurs égards », dit-il. « La mauvaise gestion affecte les plus vulnérables, les classes et la population. »

Quand le gouvernement a dévoilé son budget en juin, il a annoncé qu’il ne couvrirait que la moitié de l’augmentation des salaires des enseignants de 18 millions de dollars qui avait été approuvée.

Le ministre de l’Éducation, Don Morgan, avait alors affirmé que les divisions scolaires allaient être incitées à trouver des façons d’économiser pour aider à contribuer à cette augmentation de salaire.

Trent Wotherspoon soutient que les élèves autochtones vivent des iniquités et font face à un manque de justice à cause des décisions du gouvernement Wall.

« Nous devons nous attaquer au manque de financement en éducation. Faire mourir de faim les jeunes Autochtones et Métis à travers la Saskatchewan est tragique et mauvais. Ça nuit au futur de notre province économiquement et socialement », affirme-t-il.

Le chef par intérim du NPD s’attend à ce que le gouvernement fasse preuve d’honnêteté à l’avenir, assume ses responsabilités et que ses décisions n’affectent pas les élèves et les Saskatchewanais en général.

Finalement, Trent Wotherspoon réitère qu’il ne planifie pas se présenter à la course à la direction du Nouveau Parti démocratique.