NOUVELLES
30/12/2016 09:52 EST | Actualisé 31/12/2017 00:12 EST

Disparus 2016 - Ali, Palmer, Cruyff: l'ombre des géants

Les ombres immenses de Mohamed Ali et d'Arnold Palmer planent sur cette année 2016. L'icône de la boxe, autoproclamée "The Greatest", et celle du golf - un des trois grands avec Jack Nicklaus et Gary Player - surnommée "The King", laissent leur sport orphelin de deux champions de légende.

Le monde du soccer, lui, porte le deuil de Johan Cruyff, le magicien qui a le mieux incarné le "football total" à la néerlandaise des années 70.

JANVIER

9. Automobile. L'Italienne Maria Teresa de Filippis, première femme à piloter une F1, disparaît à 89 ans. Elle avait pris le départ de trois Grands Prix en 1958, au volant d'une Maserati privée.

14. Haltérophilie. Le légendaire Ukrainien Leonid Jabotinsky, double champion olympique des super-lourds pour l'URSS, en 1964 à Tokyo et 1968 à Mexico, et quadruple champion du monde, décède à 77 ans. Au cours de sa carrière, il a battu une vingtaine de records du monde.

21 Ski alpin. Bill Johnson disparaît à 55 ans. Il a été le premier Américain champion olympique en ski alpin (descente des JO-1984) et vainqueur d'une descente de Coupe du monde. Très grièvement blessé aux Championnats des Etats-Unis 2001, il en a gardé des séquelles au cerveau. Victime d'un AVC en 2010, puis d'une grave infection en 2013, il avait perdu l'usage de la parole et se déplaçait difficilement.

MARS

11. Athlétisme. La Roumaine Iolanda Balas, double championne olympique de la hauteur, en 1960 et 1964, disparaît à 79 ans. Battant 14 fois le record du monde, pour le porter à 1,91 m en 1961, elle a gagné 140 concours d'affilée, restant invaincue de 1957 à 1967.

24. Football. Johan Cruyff, un des plus grands joueurs de l'histoire, décède à 68 ans d'un cancer des poumons. Le triple Ballon d'or (1971, 1973, 1974) avait révolutionné le poste de meneur de jeu, en clubs (Ajax Amsterdam et Barcelone, entre autres) et en sélection. Finaliste du Mondial-1974 il incarnait le "football total" pratiqué alors par les Pays-Bas. Grand fumeur, il avait arrêté le tabac en 1991 après une opération du coeur. Coup d'oeil, rapidité, technique en mouvement, talent de buteur, Cruyff possédait tout le bagage du joueur moderne. Devenu entraîneur, le mythique numéro 14 des Oranje a imposé son style à l'Ajax puis au Barça. Avec lui, le club catalan a décroché 4 titres nationaux d'affilée, de 1991 à 1994, et une Coupe d'Europe des Clubs Champions en 1992.

AVRIL

3. Football. Cesare Maldini disparaît à 84 ans. Défenseur central, le père de Paolo a fait l'essentiel de sa carrière de joueur à l'AC Milan. Il a remporté 4 titres de champion d'Italie, plus un de champion d'Europe en 1963 et il totalise 14 sélections avec l'Italie. Entraîneur des Espoirs italiens de 1986 à 1996, il a ensuite pris en main la Squadra Azzurra, qu'il dirigeait lors du Mondial-1998 en France. Il a aussi participé à l'édition 2002 comme sélectionneur du Paraguay.

19. Snowboard. La snowboardeuse suisse Estelle Balet, 21 ans, championne du monde de freeride, trouve la mort dans une avalanche à Orsières (Suisse). Elle avait remporté début avril son deuxième titre mondial consécutif de freeride sur le circuit Freeride World Tour (FWT).

MAI

2. Cornelius "Nelie" Smith, ancien capitaine puis sélectionneur des Springboks à l'époque de l'apartheid (7 sél. de 1963 à 1965), décède d'une crise cardiaque, à 81 ans. Ce demi de mêlée a ensuite été sélectionneur des Boks en 1980 et 1981. En mai 1981, contre l'Irlande, il avait retenu le demi d'ouverture Errol Tobias, premier non-Blanc à jouer pour l'Afrique du Sud.

21. Water-polo. Il était le plus vieux champion olympique... Sandor Tarics, sacré avec l'équipe de Hongrie de water-polo aux JO de Berlin en 1936, s'éteint à 102 ans. Il avait quitté son pays en 1948 pour fuir l'arrivée au pouvoir du parti communiste et s'était installé aux Etats-Unis.

JUIN

3. Boxe. Mort d'une légende. Mohamed Ali disparaît à 74 ans, après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson. Champion olympique des mi-lourds en 1960 sous le nom de Cassius Clay, il est devenu champion du monde des lourds en 1964 en détrônant Sonny Liston. Il détiendra ce titre à de nombreuses reprises jusqu'en 1978. Ayant opté pour l'Islam et un nouveau nom, Mohamed Ali, il a fait scandale en refusant de faire son service militaire au Vietnam. Un temps interdit de boxer et déchu de ses titres, "The Greatest" a signé des victoires légendaires face notamment à George Foreman (le fameux "Rumble in the jungle" à Kinshasa en 1974) et celui de la belle contre Joe Frazier à Manille en 1975. Roi du jab, ce provocateur-né était très inhabituellement mobile pour un poids lourd. Ce qu'il résumait en ces termes : "vole comme un papillon, pique comme une abeille".

3. Moto. L'Espagnol Luis Salom, 24 ans, se tue à Barcelone lors des essais libres de Moto2 du Grand Prix de Catalogne. Victime d'une chute, il a été heurté par sa moto. Le Majorquin avait remporté 9 victoires, toutes en Moto3.

10. Hockey sur glace. Le Canada pleure Gordie Howe, un des plus grands joueurs de l'histoire. Décédé à 88 ans, "M. Hockey" a joué 25 ans pour les Red Wings de Detroit avec lesquels il a gagné 4 fois la Coupe Stanley. Il a terminé sa carrière (à 52 ans !) avec les Whalers de Hartford. Deuxième marqueur de la NHL (801 buts) derrière Wayne Gretzky, c'est lui qui a joué le plus de matches de saison régulière (1.767).

29. Carl Haas, grand nom du sport automobile US, disparaît à 86 ans, à Chicago. Ancien pilote, il avait créé une écurie qui s'illustra en Formule 1, mais surtout en NASCAR, en IndyCar et en ChampCar, remportant 140 courses et 16 championnats.

AOÛT

16. Football. En pleins JO de Rio, Joao Havelange, président de la Fifa de 1974 à 1998, décède à 100 ans. Pendant son long règne, le Brésilien a fait de la Fifa une machine à cash et ouvert la Coupe du monde à de nouveaux territoires (Etats-Unis et duo Japon-Corée du Sud), la faisant passer de 16 à 32 équipes. Taxé de clientélisme, cet ancien nageur et poloïste olympique a été rattrapé par les affaires et a dû quitter son siège au CIO en 2011, avant de démissionner de ses fonctions de président d'honneur de la Fifa en 2013, sur fond de scandales de corruption.

30. Gymnastique. La Tchèque Vera Caslavska est emportée par une longue maladie, à Prague, âgée de 74 ans. Double championne olympique du concours général, elle a amassé 7 médailles d'or en deux JO (1964 et 1968). Opposante au régime prosoviétique, elle a été en disgrâce dans son pays, ainsi que son mari Josef Odlozil, 2e du 1500 m aux JO-1964. Après la chute du communisme, elle fut la conseillère du président Vaclav Havel.

SEPTEMBRE

17. Paralympiques. A la veille de leur clôture, les Jeux paralympiques de Rio sont endeuillés par la mort d'un cycliste iranien de 48 ans, victime d'une chute lors de la course sur route ouverte aux catégories de handicap C4-5 (légères déficiences physiques ou mentales).

26. Golf. Le légendaire Arnold Palmer s'éteint à l'âge de 87 ans. Surnommé "The King" ("le roi"), il a remporté 7 tournois du Grand Chelem entre 1958 et 1964 (4 Masters, 1 British Open et 2 US Open). Il totalise 95 titres, dont 62 sur le circuit américain, ce qui en fait le 5e joueur le plus titré du circuit PGA. Sa rivalité avec Jack Nicklaus et le Sud-Africain Gary Player dans les années 1960 a contribué à l'essor du golf à la télévision.

OCTOBRE

9. Boxe. L'Américain Aaron Pryor, ancien champion WBA et IBF des super-légers, meurt à 60 ans d'une insuffisance cardiaque. Surnommé "The Hawk" ("le faucon"), Pryor a remporté 39 de ses 40 combats professionnels, dont 35 avant la limite. Sa fin de carrière a été ternie par son addiction à la drogue. Il avait raccroché les gants en 1990.

16. Rugby. Le rugby irlandais sous le choc après le décès brutal de l'ancien troisième ligne Anthony Foley à 42 ans, d'un oedème pulmonaire, dans sa chambre d'hôtel en France, à quelques heures d'un match de Coupe d'Europe de ses joueurs du Munster contre le Racing 92. Foley (62 sél. entre 1995 et 2005) était capitaine du Munster lors du titre européen de 2006.

25. Football. Carlos Alberto, 72 ans, capitaine de l'équipe mythique du Brésil championne du monde en 1970 avec Pelé et Tostao, disparaît à Rio, victime d'un infarctus. Arrière droit moderne aimant se projeter vers l'avant, il a marqué le dernier but de la victoire sur l'Italie en finale (4-1) : une frappe monstrueuse à la réception d'une passe aveugle de Pelé. Un "golaço" pour l'éternité... Devenu entraîneur, il a mené Flamengo au titre de champion du Brésil.

NOVEMBRE

29. Football. L'équipe de Chapecoense est décimée dans un accident d'avion qui a fait 71 morts dans les montagnes de Colombie, alors que le club brésilien allait disputer sa première finale de la Copa Sudamericana contre l'Atletico Nacional de Medellin. Il n'y a que 6 survivants, dont 3 joueurs brésiliens.

DECEMBRE

16. Athlétisme. La Russe Faina Melnik, championne olympique du lancer du disque aux JO de Munich en 1972, disparaît à l'âge de 71 ans. Première femme à lancer au-delà des 70 m, elle avait battu à onze reprises le record du monde dans les années 70, pour le porter à 70,50 m en 1976.

22. Athlétisme. L'Ethiopien Miruts Yifter, auteur d'un doublé en or 5000/10.000 m aux JO de Moscou en 1980, s'éteint à 72 ans dans un hôpital de Toronto, où il avait été admis pour une déficience respiratoire. Huit ans avant son double sacre olympique, il avait également conquis une médaille de bronze sur 10.000 m aux JO de Munich.

29. Cyclisme. Le Suisse Ferdi Kübler, doyen des vainqueurs du Tour de France qu'il avait remporté en 1950, disparaît à l'âge de 97 ans à Zurich. Le premier Suisse à avoir inscrit son nom au palmarès de la Grande Boucle, à l'époque des géants Fausto Coppi, Gino Bartali, Louison Bobet et Hugo Koblet, avait ensuite été sacré champion du monde sur route en 1951. Celui qui était surnommé "le Fou pédalant" a également réalisé deux ans de suite l'exploit de gagner coup sur coup la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, en 1951 et 1952.

ps/ag/pr/tba/fbr/es

AFC AJAX

ACCORHOTELS