NOUVELLES
29/12/2016 08:06 EST | Actualisé 29/12/2016 12:41 EST

Une bonne bordée perturbe les déplacements au Québec

Radio-Canada/François Gagnon

Une importante tempête en provenance des États-Unis a commencé à s'abattre sur l'est du pays. Au Québec, les précipitations de neige sont abondantes et devraient se poursuivre plusieurs heures, ce qui risque fortement de compliquer les déplacements, juste avant la nouvelle année.

Environnement Canada a émis des avertissements de neige et de tempête hivernale pour toutes les régions de l'est de la province, allant de la Mauricie, du Centre-du-Québec et de l'Estrie jusqu'à la Gaspésie et la Basse-Côte-Nord. Une alerte de vent a également été lancée pour les Îles-de-la-Madeleine.

La neige a commencé à tomber ce matin; elle s'intensifiera en soirée, avec des accumulations allant de 25 à 50 cm par endroits. Les automobilistes devront aussi composer avec de la poudrerie dans plusieurs régions qui longent le Saint-Laurent, ce qui risque de diminuer la visibilité sur les routes.

La région de Montréal n'échappe pas au phénomène. D'ailleurs, plusieurs vols sont retardés, voire carrément annulés, à l'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau. Le Grand Montréal pourrait recevoir jusqu'à 15 centimètres de neige d'ici cette nuit.

Le météorologue Bruno Marquis, d'Environnement Canada, parle d'une véritable « bombe météorologique ».

«C'est un système qui se développe très rapidement, qui s'intensifie rapidement et qui cause des conditions extrêmes.»

Cette dépression, qui a d'abord frappé la côte est américaine et qui remonte vers le Canada, risque de perturber les conditions routières jusqu’à vendredi matin.

La compagnie d’autobus Orléans Express a d’ailleurs publié un communiqué avertissant que les départs pour Trois-Rivières, Louiseville, Drummondville, Victoriaville, Québec, Lévis, Montmagny, Rivière-du-Loup, Rimouski et Gaspésie seront « conditionnels, c’est-à-dire assujettis aux conditions routières et météorologiques jusqu’à nouvel ordre ». « Plusieurs retards, annulations et/ou interruptions de parcours sont à prévoir », précise l'entreprise, ajoutant que les correspondances pour ces départs ne sont pas garanties.

Qu'est-ce qu'une bombe météorologique?

Une « bombe météorologique » est une masse d'air qui se caractérise par une pression très basse en son centre. Le phénomène est surnommé ainsi lorsque la pression atmosphérique chute d'au moins 28 millibars en 24 heures. Elle peut s'accompagner de tornades, de bourrasques de neige, de rafales, de pluie, de chutes de neige abondantes ou d'orages. Ce phénomène météo peut provoquer sur le terrain d'importantes précipitations, du vent, des vagues dans les régions côtières et parfois même des dégâts aux infrastructures.

Au Nouveau-Brunswick, jusqu'à 20 cm de neige sont prévus dans le centre et le nord de la province au cours de la nuit prochaine, alors que de forts vents avec des rafales à 90 km/h sont à prévoir en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard.

La dépression devrait toutefois quitter les Maritimes vendredi, juste à temps pour le Nouvel An. « Vendredi, le système [remontera] vers le nord. Donc, les conditions devraient s'améliorer graduellement, surtout en après-midi », prévoit Bruno Marquis.

VOIR AUSSI: