NOUVELLES
28/12/2016 05:00 EST | Actualisé 29/12/2017 00:12 EST

Alerte: le débat sur les oléoducs choisi comme «Nouvelle économique de 2016»

CALGARY — Le débat sur le développement de projets d'oléoducs — les avantages économiques qu'ils pourraient engendrer et les craintes qu'ils suscitent sur le plan environnemental — a été couronné Nouvelle économique de l'année 2016 par La Presse canadienne.

Cet enjeu a été désigné au terme d'un sondage annuel mené dans les salles de presse des quatre coins du pays.

Le vote a été serré, alors que seulement un vote sépare la nouvelle gagnante du sujet qui termine deuxième, le marché immobilier.

Le premier ministre Justin Trudeau a donné son feu vert, cette année, au projet d'oléoduc Trans Mountain, en Colombie-Britannique, et au remplacement de la Ligne 3 d'Enbridge. Il a également rejeté le projet Northern Gateway et annoncé l'imposition d'un prix national sur le carbone.

Le secteur immobilier s'est aussi retrouvé à l'avant-plan du radar médiatique, dans la foulée de nombreuses inquiétudes face à la flambée des prix, particulièrement à Vancouver et à Toronto, et un possible effondrement du marché du logement.

Des gouvernements de différentes juridictions ont tenté de contrôler les coûts tout en se gardant de heurter ce secteur qui est devenu l'un des piliers de l'économie canadienne.

Le débat sur les oléoducs a récolté sept votes, alors que le marché immobilier s'en est attiré six. La taxe sur le carbone et l'incendie de forêt qui a ravagé la région de Fort McMurray, en Alberta, ont obtenu quatre votes chacun.