POLITIQUE
23/12/2016 04:24 EST | Actualisé 23/12/2016 04:24 EST

Transferts en santé: la N.-É. et T.-N.-L. signent une entente avec Ottawa

Après le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador concluent un accord avec Ottawa sur les transferts en santé.

Selon un communiqué du gouvernement néo-écossais, la province obtient un financement de 287,8 millions de dollars sur 10 ans, en plus d’une hausse de 3 % des transferts en santé. Cette enveloppe continent un fonds de 157 millions de dollars pour les soins à domicile et de 130,8 millions de dollars pour la santé mentale.

Tout comme le Nouveau-Brunswick, l’entente conclue par la Nouvelle-Écosse comporte une clause à savoir si une autre province obtient de meilleures conditions, la Nouvelle-Écosse pourra en bénéficier à son tour.

«Nous sommes ravis d’avoir conclu une entente sur le financement de la santé avec le gouvernement fédéral qui nous aidera à répondre aux priorités des Néo-Écossais.» - Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse

« C’était important pour nous de savoir que l’argent qui est investi en santé mentale et pour les soins à domicile est là pour le futur alors que nous cherchons à améliorer la prestation des soins de santé dans notre province », a-t-il ajouté par voie de communiqué.

De son côté, Terre-Neuve-et-Labrador obtient un financement de 160,7 millions de dollars sur 10 ans, en plus d’une hausse de 3 % des transferts en santé. De cette somme, 87,7 millions de dollars seront investis pour les soins à domicile et 73 millions de dollars pour la santé mentale.

Les deux provinces atlantiques emboîtent ainsi le pas au Nouveau-Brunswick qui a signé une telle entente bilatérale avec le gouvernement fédéral, mercredi.