DIVERTISSEMENT
21/12/2016 06:26 EST | Actualisé 21/12/2016 06:27 EST

Nouveau record pour le nombre de séries télévisées diffusées en 2016

Mike Blake / Reuters
The Netflix logo is shown in this illustration photograph in Encinitas, California October 14, 2014. REUTERS/Mike Blake/File Photo

Quelque 455 séries télévisées ont diffusé une nouvelle saison en 2016 aux États-Unis, selon des données communiquées mercredi à l'AFP par FX Research Networks, un nouveau record lié au développement de programmes originaux par les nouvelles plateformes vidéo en ligne par abonnement.

Par rapport à l'an passé, la télévision américaine a diffusé 34 séries de plus sur ses différents canaux.

En six ans, le contingent de séries actives, hors rediffusions, a plus que doublé (+110%), passant de 216 à 455, selon le service d'étude de la chaîne câblée FX, qui appartient au groupe 21st Century Fox.

Ces statistiques ne comprennent pas les programmes de téléréalité ou les télé-crochets.

Cette croissance effrénée est essentiellement due à l'émergence d'une concurrence pour les grandes chaînes nationales gratuites, ABC, CBS, NBC et Fox, qui étaient historiquement les grandes pourvoyeuses de séries télévisées.

L'offre des chaînes câblées incluses dans la plupart des bouquets de base (hors chaînes optionnelles) a progressé de 144% en six ans et été multipliée par cinq depuis 2002.

Mais leur nombre tend à se stabiliser ces dernières années et est même en léger repli en 2016 par rapport à l'année précédente (188 séries contre 181).

Ce sont désormais les plateformes de télévision payante en ligne, principalement Netflix, Amazon et Hulu, qui prennent le relais.

Après avoir longtemps nourri presque exclusivement leur catalogue de films et de séries produits par d'autres et achetés après diffusion sur un autre canal, elles se sont lancées dans la création de programmes originaux avec des budgets considérables.

Entre 2009 et 2016, le nombre de séries produites par l'ensemble de ces plateformes est passé de 4 à 93. Leur nombre a même doublé lors de la seule année écoulée (46 en 2015).

En 2016, les grandes chaînes gratuites nationales n'ont représenté que 31% de l'offre de séries, contre 74% en 2002.

VOIR AUSSI: