NOUVELLES
21/12/2016 03:07 EST | Actualisé 22/12/2017 00:12 EST

Moscou ne croit pas que le tireur qui a abattu son ambassadeur ait agi seul

Moscou doute que le tireur responsable de la mort de l'ambassadeur russe en Turquie ait agi seul, a indiqué mercredi le porte-parole du président Vladimir Poutine, qui n'a pas voulu préciser les raisons de ses soupçons.

Dmitri Peskov a affirmé qu'il ne fallait pas sauter aux conclusions avant que les enquêteurs ne trouvent «qui est derrière l'assassinat de l'ambassadeur russe». M. Peskov n'a toutefois offert aucune suggestion sur les liens présumés de l'assaillant. 

L'ambassadeur russe en Turquie Andreï Karlov, a été abattu lundi soir devant des témoins abasourdis qui assistaient à une exposition à Ankara. Le meurtrier, Mevlut Mert Altintas, un policier antiémeute, a été tué dans la foulée des événements.

Mardi, la Russie a envoyé en Turquie une équipe de 18 enquêteurs et des représentants du ministère des Affaires étrangères pour participer à l'enquête. Leur avion est reparti avec le corps de M. Karlov et sa famille.

Des représentants russes et le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, ont rencontré la famille du défunt à l'aéroport de Vnukovo, à Moscou, mardi soir.

De son côté, Ankara n'a pas avancé publiquement de thèse sur l'attentat. Mais un représentant turc, qui a requis l'anonymat, a confié qu'il était peu probable que l'individu ait agi seul.

L'assassinat avait l'air «tout à fait professionnel» et non planifié par un seul homme, a ajouté cette source.

Abdullah Agar, un analyste turc en matière de sécurité, a souligné que le comportement du tireur et la manière dont il a perpétré l'attaque «donnent l'impression qu'il a reçu un entraînement beaucoup plus approfondi que celui pour la police antiémeute». 

M. Agar a fait remarquer que les déclarations du tireur en arabe étaient fréquemment citées par les djihadistes.

L'assaillant a crié: «N'oubliez pas Alep! N'oubliez pas la Syrie» en turc pendant l'attaque, avant d'ajouter la phrase arabe «Allahou akbar», qui veut dire «Dieu est grand».

Il a également dit en arabe: «Nous sommes les descendants de ceux qui ont soutenu le prophète Mohammed, pour le djihad».