NOUVELLES
21/12/2016 01:48 EST | Actualisé 22/12/2017 00:12 EST

Malouines: accord pour l'identification de soldats argentins inconnus

Londres et Buenos Aires ont signé un accord pour l'identification d'une centaine de soldats argentins enterrés sur les Malouines, sur fond de dégel des relations entre les deux pays depuis l'arrivée au pouvoir du président Mauricio Macri.

L'opération concerne quelque 123 soldats argentins inconnus enterrés au cimetière militaire de Darwin et dont les tombes comportent la mention "Soldat connu de Dieu seul".

En vertu de l'accord signé entre les deux pays, des prélèvements ADN vont être effectués pour tenter d'identifier ces soldats, tombés pendant la guerre des Malouines, en 1982, qui avait fait 649 morts dans les rangs argentins et 255 du côté britannique.

La signature de l'accord, conclu sous la houlette du Comité international de la Croix Rouge (CICR), a été annoncée mardi soir sur Twitter par Alan Duncan, secrétaire d'Etat britannique aux Affaires étrangères chargé de l'Europe et des Amériques.

Les Britanniques ont planté leur drapeau en 1833 aux Iles Malouines, situées à 13.000 km de Londres, et refusent de discuter de la souveraineté de l'archipel avec l'Etat argentin. Elles offrent au Royaume-Uni une porte sur l'Antarctique et des gisements de pétrole ont été découverts dans ses eaux territoriales.

En 1982, Londres a rapidement mis fin à une invasion de l'archipel par l'armée argentine, alors que le pays sud-américain était gouverné par une junte militaire.

eg/oaa/cr