DIVERTISSEMENT
21/12/2016 10:14 EST

Lena Dunham fait un étrange commentaire sur l'avortement... et s'excuse

Lena Dunham s'est mis le pied dans la bouche en discutant avortement dans le dernier épisode de son podcast, Woman of the Hour. Le problème? Clairement pas le sujet, plutôt le fait de souhaiter avoir vécu un avortement... Oui, elle a osé.

Durant l'émission, la star de Girls a rappelé sa visite à une clinique de planification familiale au Texas, durant laquelle on lui a demandé de parler de sa propre expérience.

«J'ai sursauté. Je n'ai jamais vécu d'avortement. Je lui ai dis. Je voulais mettre ça vraiment au clair: même si je me bats pour le droit des femmes à l'avortement, je ne l'ai personnellement jamais vécu.»

Tout bon, si ce n'est qu'elle a ajouté:

«Maintenant je peux dire que je n'ai jamais eu d'avortement, mais que j'aurais souhaité en avoir un.»

Sans surprise, son commentaire a créé une vague de critiques négatives sur la toile:

«Enfin un truc sur lequel tout le monde peut s'entendre: on en a tous marre de Lena Dunham.»

«Arrêtez de donner une tribune à Lena Dunham!»

«Oh wow, tu as perdu tes jambes? C'est super! (en regardant au loin avec envie)»

«Je n'ai pas eu le plaisir d'être un réfugié syrien, mais...»

Très vite, Dunham s'est excusée sur Instagram:

«J'espère sincèrement que cette mauvaise blague ne diminuera pas l'incroyable travail des femmes qui ont participé. Mes mots ont été prononcés par une fille désillusionnée, un persona qui m'habite souvent, une fille qui se trouve entre intelligence et ignorance... »

My latest podcast episode was meant to tell a multifaceted story about reproductive choice in America, to explain the many reasons women do or don't choose to have children and what bodily autonomy really means. I'm so proud of the medley of voices in the episode. I truly hope a distasteful joke on my part won't diminish the amazing work of all the women who participated. My words were spoken from a sort of "delusional girl" persona I often inhabit, a girl who careens between wisdom and ignorance (that's what my TV show is too) and it didn't translate. That's my fault. I would never, ever intentionally trivialize the emotional and physical challenges of terminating a pregnancy. My only goal is to increase awareness and decrease stigma. I take reproductive choice in America more seriously than I take literally anything else, and therefore own full responsibility for any words I speak that don't convey this truth clearly. I know plenty of people will never like a thing that leaves my lips, mea culpas or no, but this apology is for the women who have placed their trust in me. You mean everything to me. My life is and always will be devoted to reproductive justice and freedom. You know how in some households you curse and have to put money in a jar? Well in mine, if you mess up your pro-choice messaging you have to give a sizable donation to abortion funds (https://abortionfunds.org/need-abortion) in New York, Texas and Ohio 💰I look forward to fighting with you all for the next four years and beyond.

A photo posted by Lena Dunham (@lenadunham) on

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les produits Lenny de Lena Dunham Voyez les images