NOUVELLES
21/12/2016 14:22 EST | Actualisé 22/12/2017 00:12 EST

Coquelicot commémoratif - La Fédération nord-irlandaise veut voir Infantino d'"urgence"

La Fédération nord-irlandaise a demandé mercredi à rencontrer d'"urgence" le président de la Fifa Gianni Infantino pour contester l'amende infligée pour avoir exhibé le coquelicot commémoratif des soldats morts au combat lors de matches disputés le 11 novembre, jour anniversaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.

Condamnée lundi à verser 15.000 francs suisses (environ 14.000 euros), la Fédération a exprimé "sa profonde déception" dans un communiqué.

"Le comité de direction de la Fédération souhaite exprimer sa profonde déception quant à l'amende et la réprimande par le conseil de discipline de la Fifa pour les actes de mémoire lors du match Irlande du Nord - Azerbaïdjan le jour de l'armistice", est-il écrit.

Ce jour-là, un tifo représentant le coquelicot était apparu en tribunes, alors que la fédération avait au préalable renoncé à faire porter le "poppy" par ses joueurs.

La Fédération a précisé qu'elle ne pouvait faire appel de cette décision selon les règles de la Fifa, mais qu'elle allait "écrire (à son) président pour convenir d'un rendez-vous d'urgence pour clarifier le problème".

Son équivalence anglaise a écopé d'une amende de 45.000 francs suisses (environ 42.000 euros) et écossaise, de 20.000 francs suisses (environ 18.600 EUR) pour avoir notamment "exhibé un même symbole politique", un coquelicot commémoratif, lors du match Angleterre-Ecosse (3-0) disputé le 11 novembre dans le groupe F des qualifications européennes au Mondial-2018.

La Fifa interdit aux équipes d'arborer des symboles politiques, religieux ou commerciaux pendant les matches.

bur/tw/mw/ah/cd