BIEN-ÊTRE
20/12/2016 02:39 EST

Le sucre, ce faux excitant

Peter Dazeley via Getty Images
Tea spoon of sugar

Un enfant qui mange du sucre serait plus énervé et son comportement changerait. Voilà un mythe que démolit le professeur en psychologie Mathieu Gagnon.

Tout est question de perception, affirme en entrevue Mathieu Gagnon à L'Heure de pointe Acadie.

Mathieu Gagnon affirme qu'aucune étude scientifique ne confirme que le sucre procure une surdose d'énergie aux enfants qui en consomment. L'énervement serait plutôt associé au contexte dans lequel l'enfant mange du sucre. Une fête, l'Halloween, autant d'occasions où l'enfant peut jouer plus qu'à l'habitude et est exposé à plusieurs stimuli.

Les adultes attribuent à tort, selon lui, cet état de surexcitation au sucre, et la science le prouve. «Lorsque quelqu'un est en hypoglycémie, que son taux de sucre est trop bas, la personne peut prendre une boisson ou autres aliments sucrés pour reprendre des forces». L'idée que le sucre donne une surcharge d'énergie viendrait de là.

Une étude a observé à court terme l'impact de manger du sucre. «Pour les besoins de l'étude, on a donné à des enfants une boisson sucrée à l'aspartame avant de les rendre à leurs parents. La moitié des parents croient que leurs enfants ont bu une boisson sucrée. Les enfants s'amusent ensemble et on demande ensuite aux parents ce qu'ils pensent du comportement de leurs enfants. Ceux à qui on a fait croire que leurs enfants ont bu une boisson sucrée considèrent le comportement de leur enfant comme étant plus actif».

Le sucre, rappelle le psychologue, a d'autres méfaits sur la santé, mais on ne peut lui attribuer le changement de comportement des enfants.

À voir également :

Galerie photo Les yogourts classés selon leur teneur en sucre Voyez les images