POLITIQUE
19/12/2016 06:46 EST | Actualisé 19/12/2016 06:49 EST

Échec des négociations en santé: les personnes âgées vont écoper, prédit Barrette (VIDÉO)

« Le gouvernement fédéral, par son indécision, va faire écoper les personnes âgées. C’est dommage. »

OTTAWA – Si le fédéral ne respecte pas ses engagements en santé, ce sont les personnes âgées et les autres populations vulnérables qui vont écoper, prédit le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

« Le gouvernement fédéral, par son indécision, va faire écoper les personnes âgées. C’est dommage », a-t-il déploré, après l’échec des négociations sur la santé entre Ottawa et les provinces lundi.

Le ministre Barrette a pourfendu pendant des mois la décision d’Ottawa d’abaisser les transferts en santé, tel qu’il était prévu par le gouvernement conservateur, de 6% à 3% à compter de 2017.

Quant aux sommes promises en soins à domicile et en santé mentale, Québec dénonçait les conditions qui y étaient assorties, puisque la santé est de compétence provinciale.

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, avait proposé une offre bonifiée aux provinces qui, à leur tour, ont dénoncé « l’ultimatum » du fédéral. Elles estiment que les négociations n’ont duré que deux heures, environ, dans la journée de lundi.

Pour l’instant, la hausse des transferts en santé diminuera à 3% par année à partir du 1er avril prochain, comme prévu. Impossible de dire, pour l’instant, si les trois milliards de dollars prévus en soins à domicile seront bel et bien dans le prochain budget.

« Le gouvernement fédéral n’a pas négocié, critique le ministre Barrette. On est encore prêts à négocier. Mais actuellement, sur la table, on revient à la case départ. »