NOUVELLES
19/12/2016 04:35 EST | Actualisé 20/12/2017 00:12 EST

Libération d'un chanteur japonais renommé, faute de preuve d'usage de drogue

Le chanteur japonais Aska, du duo Chage and Aska, qui avait été arrêté sur des soupçons de toxicomanie, a été relâché lundi faute de preuve, a indiqué un porte-parole du juge chargé de ce cas.

La popularité d'Aska, représentant apprécié de la musique pop-rock japonaise depuis des décennies, avait été fortement ébranlée par une première affaire de stupéfiants, mais la vedette avait échappé de justesse en 2014 à la réclusion ferme.

Le Japon réprime très sévèrement la possession et l'usage de drogue.

Aska, artiste de 58 ans dont le vrai nom est Shigeaki Miyazaki, avait été interpellé fin novembre, plusieurs jours après avoir lui-même appelé les forces de l'ordre alors qu'il tenait des propos incohérents. Il assurait être espionné à son domicile de Tokyo par une caméra cachée.

Un mandat d'arrêt avait été émis contre lui après des tests pratiqués ce jour-là, donnant des indications sur la présence de substances prohibées dans ses urines. Mais aucune preuve n'est venue depuis appuyer ces soupçons, a conclu la justice.

Chage and Aska ont fait leurs débuts musicaux en 1979 et restent très populaires au Japon et dans d'autres pays, notamment en Asie.

Les deux compères avaient décidé d'interrompre leurs tournées communes en 2008, chacun souhaitant poursuivre de son côté en solo.

bur-kap/pg