NOUVELLES
19/12/2016 13:24 EST | Actualisé 20/12/2017 00:12 EST

Le patron de l'ONU condamne le meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné lundi le meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie et dénoncé "un acte terroriste insensé".

Dans un communiqué unanime, le Conseil de sécurité a lui aussi "condamné avec la plus grande fermeté l'attaque terroriste" et a présenté ses condoléances à la famille de l'ambassadeur ainsi qu'au gouvernement russe.

Le diplomate Andreï Karlov a été abattu de plusieurs balles par un policier turc à Ankara. Avant d'être "neutralisé", ce dernier a affirmé agir pour venger le drame de la ville d'Alep, en passe de tomber aux mains du régime syrien soutenu par Moscou.

Ban Ki-moon s'est dit "consterné par cet acte terroriste insensé et a souligné que rien ne pouvait justifier que l'on prenne pour cible des diplomates et des civils", a indiqué dans un communiqué son porte-parole.

"Le secrétaire général suit les développements de près et souhaite à ceux qui ont été blessés dans l'attaque un prompt et complet rétablissement", a-t-il ajouté.

Le Conseil de sécurité observera mardi une minute de silence en mémoire de l'ambassadeur, a annoncé le représentant espagnol auprès des Nations unies, Roman Oyarzun. L'Espagne tient en décembre la présidence tournante du Conseil.

L'ambassadeur du Venezuela à l'ONU a dénoncé une "campagne haineuse" contre la Russie, en référence aux critiques visant le rôle de Moscou en Syrie. "Toute parole, toute action dans une situation avec autant d'actes extrémistes que celle que traverse la Syrie a, malheureusement, des conséquences", a-t-il dit.

cml/vog-elc/bdx