NOUVELLES
19/12/2016 07:25 EST | Actualisé 20/12/2017 00:12 EST

L'Allemagne se félicite qu'une fête de Noël puisse avoir lieu dans une école en Turquie

Le ministère allemand des Affaires étrangères s'est félicité lundi que la fête de Noël puisse se tenir dans une école germano-turque à Istanbul après une polémique en Allemagne autour de son interdiction supposée.

"Je salue expressément le fait que les personnes en charge se soient mises d'accord sur un traitement approprié de la fête de Noël, qu'il s'agisse de l'enseignement ou des célébrations dans et à l'extérieur de l'école", a réagi la ministre déléguée en charge de la Culture au ministère des Affaires étrangères, Maria Böhmer, dans un communiqué.

Elle a également exprimé "son incompréhension et sa grande préoccupation" concernant "la discussion" autour de Noël au sein de l'établissement scolaire stambouliote.

Le ministère avait dénoncé dimanche l'interdiction supposée de festivités de Noël dans cette école publique bilingue germano-turque, la Istanbul Lisesi, financée en partie par le gouvernement allemand.

"Il est très dommage que la bonne tradition des échanges interculturels d'avant Noël dans l'école qui a une longue tradition germano-turque ait été suspendue". "Nous avons évidemment abordé la question avec nos partenaires turcs", avait indiqué le ministère.

La direction de l'école avait toutefois démenti toute interdiction, assurant que l'annulation d'un concert avait eu lieu sans explication et qu'en aucun cas l'école ou la direction n'avait fait obstacle ou interdit ces festivités.

L'interdiction supposée relayée dans la presse allemande avait suscité une polémique en Allemagne, certains responsables politiques demandant même une action diplomatique.

Les relations entre la Turquie et l'Allemagne se sont nettement tendues depuis le coup d'Etat manqué du 15 juillet et les purges qui ont suivi, vivement critiquées par l'Union européenne.

yap/alf/pg