NOUVELLES
19/12/2016 04:08 EST | Actualisé 20/12/2017 00:12 EST

Fifa: le Chili encore sanctionné pour des "chants homophobes"

L'équipe du Chili, récidiviste, a écopé d'une interdiction de jouer ses deux prochains matches officiels dans son stade national de Santiago et d'une amende de 30.000 francs suisses (28.000 euros) à cause des "chants homophobes" lancés par des supporters, a annoncé la Fifa lundi.

Les incidents ont eu lieu lors du match entre le Chili et l'Uruguay du 15 novembre 2016 (3-1), en éliminatoires de la Coupe du monde. Depuis octobre 2015, c'est la 8e fois que le Chili est condamné par la Fifa pour ce type de comportements.

Cette fois, la sélection chilienne ne pourra pas jouer au Stade National de Santiago ses deux matches de qualification au Mondial-2018 contre le Paraguay et l'Equateur en août et en octobre prochain.

D'autres fédérations ont écopé d'amendes entre 20.000 et 30.000 francs suisses pour différents incidents avec les supporters dont des chants homophobes, comme l'Argentine, la Colombie, le Panama et le Mexique.

Parmi les autres sanctions prises par la commission de discipline, la Roumanie a été interdite de disputer ses deux prochains matches au stade national de Bucarest et écope d'une amende de 95.000 francs suisses (89.000 euros) pour une série d'incidents pendant la rencontre Roumanie-Pologne du 11 novembre.

Le Honduras ne pourra pas disputer son prochain match au Stade Olympique San Pedro Sula et est sanctionné d'une amende de 40.000 francs suisses (37.000 euros) pour des incidents lors du match contre le Panama du 11 novembre.

adc/ybl/ps