DIVERTISSEMENT
19/12/2016 06:41 EST | Actualisé 19/12/2016 06:44 EST

L'auteure jeunesse Anique Poitras est décédée

Facebook/Anique Poitras

L’auteure québécoise de romans jeunesse Anique Poitras est décédée dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté Les Libraires en ce 19 décembre.

Anique Poitras a offert quantité d’ouvrages de fictions et d’albums illustrés pour enfants qui ont marqué le jeune public d’ici. Parmi eux, La Lumière Blanche, une histoire d’amour publiée en 1993, et ses suites intitulées La Deuxième Vie, La Chambre d’Eden Tome I et La Chambre d’Eden Tome II - et plus tard regroupées en un seul et même bouquin, Le Roman de Sara – lui ont permis de gagner le cœur de bien des adolescents, mais également celui de plusieurs lecteurs adultes.

L’écrivaine avait aussi extirpé l’un des personnages de cette série, Mandoline, pour lui créer un nouvel univers, une dizaine d’années plus tard, dans La Chute du Corbeau et L’Empreinte de la Corneille.

Sauve-moi comme tu m’aimes, Lancelot, le dragon, La petite maison au grand cœur, Le marchand de câlins, La fée des bonbons et Lysista et le Château, pour ne nommer que ceux-là, sont d’autres titres de l’œuvre d’Anique Poitras, laquelle a été récipiendaire de nombreux prix prestigieux au cours de sa carrière.

Madame Poitras était âgée de 55 ans. La cause du décès n’a pas été précisée. Sur la page Facebook de la défunte, son conjoint, Jean Frenette, est allé signer un mot d’adieu. «Je me présente, Jean Frenette, le fier mari d’une femme magnifique… Ma Belle Lumière s’est éteinte cette nuit. Je l’aimais à l’infini, je l’aimerai maintenant dans l’infini. Merci. XXX», a écrit l’homme.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Ils sont décédés en 2016 Voyez les images