NOUVELLES
19/12/2016 02:05 EST | Actualisé 20/12/2017 00:12 EST

Chine: 10 mises en examen après la chute d'une plateforme qui a fait 74 morts

Dix personnes ont été mises en examen dans le cadre de l'enquête ouverte après l'effondrement en Chine d'une plateforme de chantier dans une centrale à charbon, qui a provoqué la mort de 74 personnes le mois dernier, a annoncé lundi un média officiel.

Un échafaudage métallique installé dans une tour de refroidissement en construction de la centrale électrique de Fengcheng, dans la province du Jiangxi (centre), s'était effondré fin novembre.

Les victimes travaillaient sur le chantier d'agrandissement de la centrale, lancé en 2015, et visant à construire deux générateurs supplémentaires pour un montant de 7,67 milliards de yuans (1,1 milliard d'euros).

Une personne a été mise en examen pour avoir versé des pots-de-vin et neuf autres pour négligence, dont le directeur du projet d'agrandissement, a annoncé le quotidien officiel du Parquet suprême du peuple.

L'un des investisseurs engagés dans le projet, la société Jiangxi Ganneng, s'était engagé en septembre sur son site internet à "accélérer la construction" du projet.

Après l'accident, de nombreux internautes avaient dénoncé sur les réseaux sociaux les conditions de travail des ouvriers du chantier, dans un pays où les règles de sécurité sont souvent appliquées avec laxisme. Selon des chiffres officiels, plus de 66.000 personnes ont succombé en 2015 à des accidents du travail en Chine.

azk/dly/bar/rap