NOUVELLES
19/12/2016 09:28 EST | Actualisé 20/12/2017 00:12 EST

Ambulanciers de la CSN: une grève plus tard et avec moins de services essentiels

MONTRÉAL — Les 3600 ambulanciers syndiqués à la CSN, qui avaient prévu faire la grève à compter de la mi-décembre, s'apprêtent à durcir le ton en débrayant plutôt au début de l'an prochain, tout en assurant moins de services essentiels qu'ils comptaient le faire.

Ce changement de stratégie fait suite à l'audience sur les services essentiels qui avait été annulée quelques jours avant le début effectif de la grève, le 12 décembre dernier. Les syndicats avaient alors avisé le tribunal qu'ils ne recourraient plus à la grève comme prévu dès les 16 et 17 décembre.

À la place, ils ont décidé de solliciter de nouveaux mandats de grève auprès de leurs membres, lors d'assemblées générales, en leur proposant de faire la grève plus tard, mais en assurant moins de services essentiels.

La seconde consultation des membres aura lieu au cours des prochaines semaines. Une éventuelle grève pourrait donc survenir dès les premières semaines de 2017, avec des services réduits — si les syndicats ont gain de cause devant le tribunal.

Plusieurs points sont en litige: les salaires, la retraite progressive, les horaires de faction, la charge de travail et les questions de santé et sécurité.