NOUVELLES
17/12/2016 10:58 EST | Actualisé 17/12/2016 11:00 EST

Bolivie: Evo Morales se représente malgré les résultats d'un référendum

JORGE BERNAL via Getty Images
Bolivia's President Evo Morales takes part in an Aymara ritual to acknowledge Pachamama (Mother Earth) before the departure of the reed mace-handmade 18-meter long raft Viracocha III, in La Paz on December 15, 2016. The vessel will join the Viracocha III expedition which will depart from Arica, north Chile, next January 2017 and travel 10.000 nautical miles to Sidney, Australia where it is due to arrive in about six months. US biologist Phil Buck -the man behind the project- aims to demonstrate the ancestral migration between the two continents and reevaluate the indigenous culture that inhabited the villages surrounding the Titicaca Lake -which Bolivia and Peru share- at 3,800 meters above sea level. / AFP / JORGE BERNAL (Photo credit should read JORGE BERNAL/AFP/Getty Images)

Le président bolivien Evo Morales a accepté de se présenter pour un quatrième mandat, après que son parti l'ait proclamé candidat en 2019, malgré une réponse négative des Boliviens à ce sujet, lors d'un référendum en février dernier.

Son parti "Mouvement vers le socialisme" a approuvé sa candidature à l'unanimité.

Plus tard samedi, Morales a déclaré: "si les gens disent qu'il faut continuer avec Evo, alors continuons à vaincre la droite et continuons avec notre processus."

Le premier président indigène de la Bolivie a été élu pour la première fois en 2005, puis réélu en 2009 et 2014.

En février dernier, les Boliviens refusaient, par référendum, que la constitution soit revisée pour que le président bolivien puisse viser un quatrième mandat.

Son mandat actuel expire le 22 janvier 2020.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Evo Morales avec le pape François Voyez les images