NOUVELLES
16/12/2016 12:17 EST | Actualisé 16/12/2016 12:17 EST

Syrie: attentat à Damas causé par la ceinture explosive d'une fillette

Une déflagration a secoué vendredi un commissariat de Damas quand la ceinture explosive d'une fillette de sept ans a été déclenchée à distance, faisant trois blessés, a affirmé le quotidien proche du pouvoir al-Watan.

"Une fillette de sept ans est entrée dans la station de police du quartier de Midane à Damas portant une ceinture explosive qui a été déclenchée à distance", selon les premiers éléments de l'enquête policière rapportée par le quotidien sur sa page Facebook.

L'enfant a dit être perdue et a demandé à se rendre aux toilettes, où la ceinture a été activée. Trois policiers ont été blessés, selon al-Watan.

Auparavant, l'agence de presse officielle syrienne Sana avait évoqué "des informations concernant une explosion terroriste à la station de police".

C'est la première fois en Syrie qu'un enfant est utilisé pour commettre un attentat avec une ceinture explosive.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a confirmé l'explosion, indiquant qu'une "femme" était morte, sans être en mesure de préciser s'il s'agissait d'une kamikaze ou d'une victime se trouvant sur les lieux.

Les attentats demeurent rare à Damas, contrôlée par le régime du président Bachar al-Assad, même si la ville est parfois la cible de tirs d'obus lancés par les rebelles qui tiennent certaines localités des environs.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter