Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une poule fait le tour du monde à la voile

Un marin breton accompagné de sa poule fait une escale à Campbell River, dans l'île de Vancouver, après avoir traversé à la voile le Passage du Nord-Ouest et avant de se lancer vers la traversée du Pacifique.

« On ne se quitte plus », s’exclame Guirec Soudée en décrivant sa poule Monique qui est montée à bord pendant un arrêt dans les îles Canaries, au large du Maroc. « C’est la personne à laquelle je tiens presque le plus au monde », ajoute le navigateur de 24 ans.

D’autant plus que Monique nourrit le marin au bon moment. Au Groenland, par exemple, elle lui a pondu 105 oeufs pendant les 130 jours qu’il a passés dans la banquise.

« J’étais souvent en combinaison de survie, prêt à quitter mon bateau avec Monique sous le bras », se souvient-il. Sa poule est domestiquée, sait nager et pratique même la planche à voile avec Guirec Soudée, au soleil.

Une fois terminée sa traversée du Pacifique à la voile, Guirec Soudée entend se lancer dans l’océan Indien. Il veut revenir en France, dans sa Bretagne natale, dans deux ans, accompagné de Monique, évidemment.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.