Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Centre Vidéotron : une facture de taxes de 365 000 $ pour Québecor

Le gestionnaire du Centre Vidéotron, Québecor ne paiera des taxes municipales que sur une petite partie de l'ensemble du bâtiment. La facture a été fixée à 365 000 $ pour 2017.

Le Service de l’évaluation vient de compléter l’analyse « complexe et poussée » du dossier, annonce la Ville de Québec par voie de communiqué.

Il conclut que tous les espaces communs de l’immeuble ne sont pas taxables. La valeur totale de l'amphithéâtre est évaluée à 349,5 millions de dollars, soit un peu moins que les quelque 370 millions qu’il a coûtés. Toutefois, sa valeur non imposable est chiffrée à 338,8 millions de dollars.

« Considérant que le Centre Vidéotron est une propriété de la Ville de Québec, entièrement payé par des fonds publics et construit sur des terrains publics, les espaces communs à usage non exclusif, évalués à 338,8 M$, ne sont donc pas taxables ou imposables », explique la Ville.

Seuls les locaux à usage exclusif utilisés ou loués par l’exploitant de l’amphithéâtre, QMI Spectacles, sont taxables. Leur évaluation est fixée à 10 690 000 $, ce qui correspond à des taxes foncières de 365 000 $.

Ces espaces sont occupés par TVA, AEG Facilities, Levy Restaurant, Les Remparts de Québec et le Tournoi international de hockey pee-wee.

Les cinq membres de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec ont effectué la visite de tous les locaux de l'immeuble pour établir le montant dû.

« Des comparatifs avec des constructions comparables ont été réalisés », précise le directeur du Service de l’évaluation et Évaluateur agréé, Richard Côté.

Plus de détails suivront.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.