NOUVELLES
15/12/2016 08:26 EST | Actualisé 15/12/2016 08:26 EST

Les Canadiens de moins en moins généreux selon une étude

Le pourcentage de Canadiens ayant fait des dons à des organismes de charité durant l'année 2014 n'a jamais été aussi faible depuis dix ans, d'après une étude de l'Institut Fraser.

Un texte de Héloïse Bargain

L'équipe de recherche de l'Institut en est venue à cette conclusion en analysant les dons à des oeuvres de charité indiquées dans les déclarations de revenus des résidents des 10 provinces et 3 territoires canadiens, de même que celles des résidents des 50 états américains.

En 2004, plus d’un quart de la population canadienne a déclaré un don à un organisme de charité. En 2014, ils n’étaient que 21,3 % avec un total de 9 milliards de dollars en dons.

Les Manitobains encore les plus généreux et les Québécois les plus pingres

Comme en 2004, les Manitobains sont encore les plus généreux au pays; ils sont plus nombreux à donner et sont ceux aussi qui consacrent la plus grande part de leur revenu à la charité.

Au contraire, le Québec est la province où les habitants sont ceux qui dépensent le moins à des fins caritatives. En moyenne, leurs dépenses en charité ne représentent que 0,27 % de leur salaire, bien en deçà de la moyenne canadienne établie à 0,56 %.

Les Canadiens moins généreux que les Américains

L’étude révèle aussi que les Américains consacrent près de deux fois et demie plus de leur revenu à des fins caritatives que les Canadiens.

« Beaucoup de Canadiens seront surpris d’apprendre que nous sommes beaucoup moins généreux que les Américains lorsqu’il s’agit de charité, et cela a été le cas pendant des années », ajoute le directeur provincial de la prospérité des recherches, Ben Eisen.