NOUVELLES
13/12/2016 08:12 EST | Actualisé 14/12/2017 00:12 EST

Une grève paralyse le transport ferroviaire dans le sud du Royaume-Uni

LONDRES — Une grève de 48 heures des ingénieurs ferroviaires a paralysé le rail mardi, dans le sud du Royaume-Uni, ce qui a retardé ou carrément annulé les déplacements de centaines de milliers de gens qui voulaient se rendre à Londres ou en sortir.

Le transporteur Southern Railway et ses employés tentent depuis des mois de déterminer qui, des ingénieurs ou des gardes à bord, devrait fermer les portes du train. Des passagers affirment que le chaos leur a fait perdre leur emploi.

Les ingénieurs ont déclenché la grève mardi, annulant les 2242 trajets prévus par Southern.

Les passagers qui tentaient de rejoindre l'aéroport de Gatwick ont aussi été touchés. Un train partait toutes les 30 minutes, au lieu de toutes les 15 minutes.

Une autre grève d'une journée est prévue pour vendredi, ce qui signifie que quelque 300 000 passagers dans une des régions les plus densément peuplées du pays auront été privés de transport ferroviaire pendant presque toute la semaine.

Le ministre des Transports, Chris Grayling, a blâmé les syndicats et demandé une reprise des négociations. Les syndicats s'en prennent au gouvernement, en déclarant qu'il en va de la sécurité des passagers et en accusant les ministres d'avoir empêché Southern de négocier correctement.

Le propriétaire de Southern, Govia Thameslink Railway, a annoncé mardi que des représentants patronaux et syndicaux rencontreront des médiateurs mercredi.