NOUVELLES
13/12/2016 17:05 EST | Actualisé 14/12/2017 00:12 EST

Boko Haram: 400 000 enfants seront confrontés à la famine en 2017

NEW YORK — L'UNICEF affirme que 400 000 enfants seront confrontés à la famine dans le nord-est du Nigéria dans la prochaine année et 80 000 mourront s'ils ne reçoivent pas de traitement en raison de la crise humanitaire engendrée par le soulèvement des islamistes de Boko Haram.

«La crise peut se transformer en catastrophe», a prévenu le directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake, mardi.

Il a ajouté que les 400 000 enfants à risque ne représentaient qu'une fraction de la souffrance endurée par les 2,6 millions de réfugiés dans cette région, victimes de l’insurrection du groupe islamiste Boko Haram.

L'Associated Press rapporte que depuis septembre, des enfants meurent déjà de faim à Maiduguri, la plus grande ville du nord-est du Nigéria.