NOUVELLES
13/12/2016 02:35 EST | Actualisé 14/12/2017 00:12 EST

Année 2016 - Les 10 phrases de l'année: Jeux "merveilleux" ou "imparfaits" ?

"Ce furent des Jeux merveilleux", lança le président du CIO Thomas Bach en clôture des JO de Rio, le 21 août, contredit quatre mois plus tard par son porte-parole, pointant "les plus parfaits des Jeux imparfaits"...

Voyage parmi les 10 phrases qui ont agité le sport mondial en 2016.

"C'est la première fois qu'on voit ça en athlé. Je pense que la dernière fois qu'on a vu ça, c'est quand Jesse Owens a couru en 1936 (...) Ca fait chier d'avoir un public de merde comme ça sur des JO": Le perchiste français Renaud Lavillenie, médaille d'argent aux JO, s'est comparé à l'athlète noir Jesse Owens aux JO de 1936 dans l'Allemagne nazie après avoir été sifflé par le public de Rio. Il présentera ses excuses juste après, mais trop tard, le mal est fait.

"Sun Yang, il pisse violet !": le nageur français Camille Lacourt pour synthétiser les doutes entourant le titre olympique du Chinois, suspendu trois mois après un contrôle antidopage positif en 2014 et dont la présence dans le bassin de Rio a suscité les critiques de certains de ses adversaires.

"Des Jeux merveilleux dans la Ville Merveilleuse": Thomas Bach, président du CIO, lors de la clôture des Jeux de Rio, le 21 août.

"Quelqu'un a décrit ces Jeux comme les plus parfaits des Jeux imparfaits. C'est une bonne définition": Mark Adams, porte-parole du CIO, le 6 décembre, quatre mois après les JO de Rio, cibles de nombreuses critiques.

"J'espère que Puma ne fabrique pas des préservatifs": le milieu de terrain Xherdan Shaqiri après un match de l'Euro en France où de nombreux maillots de l'équipe suisse n'ont pas résisté aux assauts adverses.

Le Dr Rodtchenkov, ancien directeur du laboratoire de Moscou "a modifié les échantillons en les diluant avec de l'eau, en ajoutant du sel, du dépôt ou des granules de Nescafé si nécessaire pour retrouver la concentration et l'apparence de l'échantillon B": constat dressé le 9 décembre dans le rapport McLaren pointant un système de dopage d'Etat dans le sport en Russie.

"Pep Guardiola dit +ceux qui veulent avoir des rapports (sexuels) c'est avant minuit+, car il faut une bonne nuit de sommeil": le milieu de terrain Samir Nasri évoquant les conseils de son ex-entraîneur à Manchester City.

"Cruyff, c'était le meilleur joueur de tous les temps": Michel Platini, autre légende du football et ancien président de l'UEFA, après le décès du n.14 des Pays-Bas.

"Je ne peux pas montrer ma fierté devant le drapeau d'un pays qui oppresse les Noirs et les gens de couleurs", Colin Kaepernick, quarterback de l'équipe de football américain de San Francisco, à l'origine du boycott de l'hymne américain avant les matchs de son équipe pour protester contre les violences policières visant les Noirs.

"On a joué contre une bande de lâches (...) Je ne pense pas qu'elles vont aller loin dans le tournoi. Elles ont réussi d'une manière très lâche. Mais elles ont gagné. Elles continuent et nous on rentre à la maison": Hope Solo, gardienne de but de l'équipe des Etats-Unis après l'élimination de son équipe, double tenante du titre, en quarts de finale des JO-2016 par la Suède (1-1 a.p., 4-3 t.a.b.), déclaration qui lui a valu une suspension de six mois par sa fédération.

pga/fbr/ig