NOUVELLES
12/12/2016 10:30 EST | Actualisé 12/12/2016 10:31 EST

Cinq moments marquants du match entre les Bruins et le Canadien

Francois Lacasse via Getty Images
MONTREAL, QC - APRIL 9: Paul Byron #41 of the Montreal Canadiens warms up prior to the NHL game against the Tampa Bay Lightning in the NHL game at the Bell Centre on April 9, 2016 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty Images) *** Local Caption ***Paul Byron;

MONTRÉAL _ Voici cinq moments marquants du match entre les Bruins de Boston et le Canadien de Montréal présenté lundi soir au Centre Bell. Les Bruins l’ont finalement emporté 2-1, sur un but de Ryan Spooner.

Bing! Bang! La rivalité revit!

Après dix minutes de jeu plutôt tranquille en première période, les esprits ont commencé à s'échauffer comme on est en droit de s'attendre lorsque les Bruins et le Canadien croisent le fer. L'allumeur aura été le défenseur Alexei Emelin, qui a servi une sévère mise en échec à David Pastrnak, le long de la rampe en zone du Canadien, avec un peu moins de sept minutes à écouler. À peine 20 secondes plus tard, près du centre de la patinoire, le défenseur Torey Krug a livré un percutant coup d'épaule à la mâchoire d'Andrew Shaw qui s'est trouvé dans une position vulnérable en étirant le bras pour tenter de s'emparer la rondelle. Sonné, Shaw est rentré au vestiaire plié en deux. Il a cependant rejoint ses coéquipiers au tout début de la deuxième période et a participé à l'avantage numérique.

Gallagher réagit!

À défaut d'être sanctionné par les arbitres pour sa mise en échec

à l'endroit de Shaw, Torey Krug a été réprimandé par Brendan Gallagher quelque deux minutes plus tard. Les deux joueurs ont laissé tomber les gants et se sont donné rendez-vous au centre de la patinoire. Il n'a fallu que quelques secondes pour que l'attaquant du Canadien ne renverse le défenseur des Bruins, à la grande joie des partisans de l'équipe.

Des chances en or ratées

Quelques-uns des meilleurs moments du match sont survenus au milieu de la deuxième période lorsque les deux formations se sont échangé trois bonnes chances de marquer presque coup sur coup. La première est venue d'Andrew Shaw qui, posté à l'embouchure du filet, a été stoppé par Tuukka Rask après une belle passe d'Artturi Lehkonen. Environ une minute plus tard, David Pastrnak a frappé le poteau à la droite de Price, et le retour a permis à Brendan Gallagher de s'échapper à deux contre un avec Tomas Plekanec. Gallagher a servi une belle passe à Plekanec, mais Rask a glissé de tout son long à sa droite pour le priver d'un but certain.

Les Bruins frappent les premiers

Il ne restait que 65 secondes de jeu à la deuxième période quand les Bruins ont ouvert la marque. Un beau repli de Ryan Spooner lui a permis d'intercepter une passe de Paul Byron et mené à une poussée d'Austin Czarnik le long du flanc gauche. Malgré la glissade de Nathan Beaulieu, Czarnik a marqué son troisième de la saison, battant Carey Price d'un tir bas, du côté du bâton, dans la partie rapprochée du filet.

Byron, l'homme des grandes occasions

Alors que les partisans ne l'attendaient plus, le Canadien a réussi à ramener les deux équipes à la case départ alors qu'il ne restait que trois minutes à faire à la rencontre. Qui d'autre que Paul Byron forcer la tenue d'une période de prolongation? Comme il l'a fait à quelques reprises cette saison, le rapide attaquant a marqué un gros but en poussant une rondelle libre au fond du filet alors que Rask était étendu dans son demi-cercle. Byron avait d'ailleurs fait le même coup aux Bruins, le 8 novembre, quand il avait procuré une victoire de 3-2 au Tricolore en faisant bouger les cordages avec près d'une minute à jouer au match.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le hockey du bon vieux temps Voyez les images