NOUVELLES
08/12/2016 06:57 EST | Actualisé 09/12/2017 00:12 EST

Turquie: contrôle "approfondi" des passeports de diplomates allemands

Les autorités aéroportuaires turques soumettent désormais les diplomates allemands à des contrôles d'identité "approfondis", une mesure prise après qu'une députée turque a été "retenue" en Allemagne, a rapporté jeudi l'agence de presse progouvernementale Anadolu.

Depuis mercredi soir, les passeports des diplomates allemands qui veulent entrer ou sortir de Turquie via l'aéroport Atatürk d'Istanbul font l'objet d'"une étude et un examen approfondis", selon Anadolu, précisant que quatre d'entre eux ont ainsi raté leur avion jeudi en raison de cette nouvelle procédure.

Ces contrôles renforcés ont été mis en place après qu'une députée du parti au pouvoir en Turquie, Ayse Nur Bahçekapili, eut affirmé avoir été "retenue pendant une heure" lundi dans un aéroport de Cologne (ouest de l'Allemagne) en raison d'un problème de passeport.

L'ambassadeur allemand à Ankara, Martin Erdmann, a été convoqué au ministère turc des Affaires étrangères mercredi soir en lien avec cet incident. Et quelques heures plus tôt, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait manifesté sa colère et évoqué des "représailles".

Cet incident survient alors que les relations entre la Turquie et les pays européens, particulièrement l'Allemagne, se sont tendues depuis la tentative de coup d'Etat visant à renverser M. Erdogan, le 15 juillet.

Après le putsch manqué, les autorités turques ont lancé des purges dont l'ampleur suscite l'inquiétude et des critiques des partenaires occidentaux d'Ankara.

Le gouvernement turc accuse pour sa part Berlin d'"héberger" des putschistes présumés ayant fui la Turquie et des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation classée "terroriste" par Ankara, Washington et Bruxelles.

gkg/ger