NOUVELLES
08/12/2016 05:54 EST | Actualisé 09/12/2017 00:12 EST

Toujours plus d'incidents liés à des passagers aériens violents (IATA)

Les passagers indisciplinés constituent une préoccupation majeure pour les compagnies aériennes et 40% d'entre elles ont dû dérouter un vol en 2015 en raison d'un passager violent, alcoolisé ou drogué dans 23% des cas, a déploré jeudi l'IATA.

En 2015, 10.854 incidents ont été recensés par l'Association internationale du transport aérien (IATA) et "11% de ces incidents étaient des agressions physiques".

Une étude réalisée auprès de 190 compagnies aériennes membres de l'association a révélé que 53% d'entre elles considéraient que la fréquence de ces actes avait augmenté au cours des 5 dernières années.

Sur la base de cette enquête, l'IATA estime qu'un incident de ce type perturbant un vol s'est produit tous les 1.205 vols en 2015.

Entre 2007 et 2015, ce type d'incident se produisait tous les 1.613 vols.

"40% des compagnies ont dérouté un vol" en 2015 en raison de passagers indisciplinés, souligne l'IATA.

Dans la majorité des situations ces incidents ont été classés de "niveau 1", s'agissant d'agressions verbales ou de refus de suivre les instructions de l'équipage. Le plus souvent, le personnel de cabine, formé à y répondre, est parvenu à ramener le calme.

Mais dans 11% des cas, les agressions visent physiquement l'équipage ou d'autres passagers. Parfois aussi, ces passagers incontrôlables endommagent la cabine.

La consommation d'alcool ou de drogue avant l'embarquement, ou pendant le vol à l'insu du personnel de cabine, est en cause dans 23% des cas, selon l'IATA.

Dans 60% des cas, les auteurs des incidents ne peuvent pas être poursuivis en raison d'un vide juridique, a déploré l'IATA appelant les gouvernements à adopter les outils légaux pour sanctionner ces faits.

Parmi les initiatives pour lutter contre l'alcoolisation des passagers, l'IATA a cité celle menée en 2014 à l'aéroport de Londres-Gatwick contre le "binge drinking" (alcoolisation ponctuelle importante) avant les vols et permis de réduire le nombre d'incidents à bord des avions vers Ibiza de 50%.

sw/ef/lpt