NOUVELLES
08/12/2016 08:14 EST | Actualisé 09/12/2017 00:12 EST

Les girafes sont maintenant menacées d'extinction

WASHINGTON — La girafe est maintenant menacée d'extinction.

Des biologistes ont prévenu mercredi que la population du plus grand mammifère terrestre s'est effondrée de 40 pour cent en seulement 30 ans, ce qui en fait une espèce jugée «vulnérable».

On comptait entre 151 000 et 163 000 girafes en 1985, contre seulement 97 562 en 2015, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

L'IUCN a profité d'une conférence sur la biodiversité, mercredi au Mexique, pour rehausser le niveau de menace qui pèse sur 35 espèces différentes, mais aussi pour l'abaisser en ce qui concerne sept espèces inscrites à sa «liste rouge» des espèces menacées, et qui selon les scientifiques sont sur le point de disparaître.

La girafe est le seul mammifère dont le statut a changé cette année, une situation qui est attribuée au recul de son habitat.

Les deux scientifiques responsables de l'apparition de la girafe sur la liste rouge ont expliqué qu'il y a quatre fois plus d'éléphants que de girafes à la surface de la planète, et pourtant le monde s'inquiète nettement plus de la santé des populations de pachydermes. Julian Fennessy et Noelle Kumpel croient que la girafe est menacée d'une «extinction silencieuse».

M. Fennessy a évoqué la perte d'habitat des girafes, le braconnage et la maladie. Les humains empiètent de plus en plus sur le territoire des girafes, a-t-il dit, surtout dans le centre et l'est de l'Afrique. Les populations de girafes plongent dans ces deux régions, ajoute M. Fennessy, mais le déclin est compensé par une explosion des naissances dans le sud de l'Afrique.

Cela donne toutefois lieu à des populations de girafes plus petites et plus fragmentées. L'animal est disparu de sept pays à l'état sauvage — le Burkina Faso, l'Érythrée, la Guinée, le Malawi, la Mauritanie, le Nigéria et le Sénégal.

L'IUCN prévient que 860 espèces animales et végétales sont disparues, tandis que 68 autres n'existent plus à l'état sauvage. Quelque 13 000 espèces sont en danger ou gravement menacées. Les girafes sont jugées «vulnérables».