NOUVELLES
08/12/2016 04:33 EST | Actualisé 09/12/2017 00:12 EST

La BCE prolonge son programme de rachat d'actifs de neuf mois

FRANCFORT — La Banque centrale européenne a annoncé jeudi qu'elle prolonge jusqu'en décembre 2017 le vaste programme de rachat d'actifs lancé en 2015 pour relancer l'économie de la zone euro.

Ce programme, qui devait initialement prendre fin en mars, voit la BCE racheter chaque mois l'équivalent de 80 milliards d'euros de dette, principalement des obligations publiques. Le montant d'obligations racheté reculera à 60 milliards d'euros à compter de mars, ce qui injectera au moins 540 milliards d'euros de plus dans l'économie.

Les analystes s'attendaient à une prolongation de six mois au montant actuel.

La banque centrale a prévenu qu'elle pourrait augmenter le montant des rachats mensuels au besoin, et qu'il n'y a pas d'échéancier fixe pour la fin du programme.

La BCE injecte chaque mois de l'argent neuf dans le système, dans l'espoir de relancer une inflation anémique et de stimuler la croissance. L'injection d'argent permet aussi de calmer les marchés au moment où l'Europe se prépare l'an prochain à la tenue d'élections en France et aux Pays-Bas pendant lesquelles les candidats populistes et anti-UE devraient bien faire.

La BCE a enfin laissé ses taux directeurs inchangés.