NOUVELLES
08/12/2016 15:16 EST | Actualisé 09/12/2017 00:12 EST

L'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie va rencontrer l'équipe Trump

L'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie a annoncé jeudi qu'il prévoyait de rencontrer la semaine prochaine l'équipe du prochain président des Etats-Unis, Donald Trump.

A la tête des efforts diplomatiques de l'ONU pour mettre un terme à la guerre civile en Syrie, Staffan de Mistura a expliqué aux journalistes que les rencontres auraient lieu à New York et à Washington lundi et mardi. Il n'a pas précisé avec qui il comptait s'entretenir.

"L'idée est de rencontrer certaines personnes dans l'entourage de l'équipe du président Trump", a-t-il dit, pendant que le Conseil de sécurité se réunissait à huis clos pour évoquer la situation en Syrie, où le conflit a déjà fait plus de 300.000 morts en près de six ans.

Il n'a pas voulu préciser les points qu'il pensait aborder avec eux, se contentant d'expliquer qu'il avait "une certaine idée" de comment le prochain cabinet Trump "pourrait aider à combattre le terrorisme d'une façon très efficace".

Après la réunion du Conseil de sécurité, Staffan de Mistura a demandé une "relance des discussions politiques" pour parvenir à la paix en Syrie.

La Russie, alliée clé du régime de Bachar al-Assad, a annoncé jeudi par surprise un arrêt des raids aériens et des tirs d'artillerie de l'armée syrienne sur les quartiers rebelles d'Alep, une mesure censée assurer l'évacuation de milliers de civils pris au piège des violences.

L'ONU a renouvelé le même jour son appel à un cessez-le-feu immédiat dans la ville, où plusieurs centaines d'enfants malades ou blessés attendent d'être évacués de la zone des combats.

cml/elc/bdx