NOUVELLES
08/12/2016 03:30 EST | Actualisé 09/12/2017 00:12 EST

Grèves et manifestations contre l'austérité à travers la Grèce

ATHÈNES, Grèce — Une grève nationale organisée jeudi contre les mesures d'austérité en Grèce a paralysé les transports en commun, les écoles publiques, le service de traversiers et les transports ferroviaires, pendant que les hôpitaux publics devaient se contenter d'un minimum d'employés.

Plus de 7000 manifestants ont participé à trois démonstrations différentes dans la capitale pour dénoncer les mesures adoptées par le gouvernement pour satisfaire ses créanciers internationaux.

Des manifestations ont également eu lieu ailleurs au pays, notamment à Thessalonique — la deuxième plus grande ville de Grèce — où quelque 5000 personnes sont descendues dans la rue.

Des années de récession et de mesures d'austérité confinent près du quart des Grecs au chômage, et la majorité d'entre eux ne reçoivent plus d'aide du gouvernement.

La grève de 24 heures déclenchée jeudi a eu lieu même si les créanciers internationaux de la Grèce ont accepté cette semaine d'alléger le calendrier de ses remboursements.

Le gouvernement grec de gauche négocie toujours de nouvelles réformes d'austérité qui devraient abolir des mesures de protection pour les employés du secteur privé et les détenteurs de prêts hypothécaires en péril.

La Grèce dépend des bouées de sauvetage que lui lance la communauté internationale depuis qu'elle est frappée par une profonde crise financière, après des décennies de mauvaise gestion et de dépenses excessives.