DIVERTISSEMENT
08/12/2016 08:22 EST | Actualisé 08/12/2016 10:38 EST

Décès du musicien Greg Lake

Gary Wolstenholme via Getty Images
LONDON, UNITED KINGDOM - JULY 25: Greg Lake of Emerson Lake and Palmer performs on stage during day two of High Voltage Festival at Victoria Park on July 25, 2010 in London, England. (Photo by Gary Wolstenholme/Redferns)

Son décès survient neuf mois après celle de son collègue Keith Emerson, qui a mis fin à ses jours en mars dernier.

Greg Lake est considéré comme l’un des fondateurs du rock progressif, grâce à sa participation au disque In the Court of the Crimson King de King Crimson. Paru en 1969, cet album est considéré comme un des plus importants de l’histoire du rock progressif.

Après deux albums avec King Crimson, le chanteur, bassiste et guitariste s’est joint à Keith Emerson et à Carl Palmer pour former le trio Emerson, Lake and Palmer.

Ce groupe a connu son véritable âge d'or au cours des années 70, avec des titres tels que Lucky Man, Knife-Edge, Trilogy, Still... You Turn Me On et C'est la vie. Il a vendu plus de 48 millions d'albums.

Avec ELP, Greg Lake a enregistré 10 albums studio de 1970 à 1994, dont Brain Salad Surgery (1973), un succès commercial et critique.

Le 26 août 1977, ELP avait offert un concert mémorable au Stade olympique de Montréal devant 73 898 spectateurs, la deuxième plus grande assistance à cet endroit.

Ce concert a été immortalisé sur le disque Emerson, Lake and Palmer in Concert, paru en 1979.

Greg Lake a lancé deux albums solos en carrière, mais il s’est surtout fait remarquer avec le succès de 1975 I Believe in Father Christmas.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Ils sont décédés en 2016 Voyez les images