NOUVELLES
07/12/2016 08:28 EST | Actualisé 08/12/2017 00:12 EST

Un troisième général pressenti au cabinet de Donald Trump

Le président élu des Etats-Unis Donald Trump va nommer à son cabinet un troisième général à la retraite, John Kelly, qui deviendra ministre de la Sécurité intérieure, ont indiqué mercredi les médias américains.

Cet ancien Marine, général de corps d'armée, âgé de 66 ans prendra la tête d'un ministère chargé non seulement de la sécurité intérieure (soit la lutte contre le "terrorisme" sur le sol américain) mais aussi du contrôle des frontières extérieures des Etats-Unis, de l'immigration et des naturalisations.

M. Kelly, qui a perdu un fils militaire en Afghanistan, a récemment dirigé de 2012 à 2016 le US Southern Command, le centre de commandement de l'armée américaine chargé de l'Amérique latine.

A ce poste, il était aussi responsable de la prison militaire controversée de Guantanamo, sur l'île de Cuba.

Avant lui, Donald Trump avait nommé un autre général à la retraite, Michael Flynn, comme son conseiller à la Sécurité nationale, un poste influent sur le plan international et les questions de défense.

M. Trump a aussi nommé le général à la retraite James Mattis, lui aussi un ancien Marine, comme secrétaire à la Défense, premier général à occuper ce poste depuis George Marshall en 1950, sous Harry Truman.

Mais le Congrès devra accorder une dispense à l'ex-général Mattis, car une loi interdit aux anciens militaires de devenir secrétaire à la Défense pendant sept ans. Une condition qui visait à sanctuariser la direction civile du ministère. Or James Mattis a quitté l'armée en 2013 seulement.

are/vog