NOUVELLES
07/12/2016 06:31 EST | Actualisé 08/12/2017 00:12 EST

Les sanction provisoires imposées à la Russie sont maintenues par le CIO

LAUSANNE, Suisse — Le Comité international olympique (CIO) a décidé de prolonger les sanctions provisoires imposées à la Russie en raison des nombreuses allégations de dopage qui pèsent contre le pays.

La commission exécutive du CIO a déclaré que les sanctions imposées le 19 juillet ont été prolongées jusqu'à «nouvel ordre». Les mesures prises contre la Russie l'été dernier devaient initialement s'appliquer jusqu'à la fin de l'année.

En raison de ces sanctions, le CIO ne mettra pas sur pied, ni ne reconnaîtra un événement sportif tenu en Russie.

De plus, le CIO a prié toutes les fédérations de sports d'hiver inscrites au programme olympique de «mettre sur la glace leurs préparatifs en vue d'événements majeurs devant avoir lieu en Russie», dont des championnats du monde et des étapes de la Coupe du monde, et de «chercher activement d'autres alternatives».