NOUVELLES
07/12/2016 00:42 EST | Actualisé 08/12/2017 00:12 EST

Le Royaume-Uni va aider le Golfe face à l'"agressivité" de l'Iran (May)

La Première ministre britannique Theresa May a affirmé mercredi que son pays était prêt à aider les pays du Golfe face à l'agressivité régionale affichée par l'Iran.

"Tandis que nous répondons aux nouvelles menaces posées à notre sécurité, nous devons aussi continuer à affronter les acteurs étatiques dont l'influence alimente l'instabilité dans la région", a dit Mme May lors du sommet des six pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à Bahrein, dans un discours retransmis à la télévision.

"Je veux donc vous assurer que j'ai conscience de la menace posée par l'Iran pour le Golfe et plus largement pour le Moyen-Orient" et "je suis pleinement déterminée à un partenariat stratégique", a-t-elle ajouté.

"Nous avons obtenu un accord qui neutralise la possibilité pour l'Iran d'acquérir des armes nucléaires pendant plus d'une décennie", a-t-elle ajouté.

Mais "nous devons travailler ensemble pour faire face à la politique régionale agressive de l'Iran", a souligné la dirigeante britannique.

Le 37e sommet des monarchies arabes du Golfe s'est ouvert mardi à Bahreïn où le roi d'Arabie saoudite a demandé à ses pairs de "redoubler d'efforts" pour affronter la situation "très complexe" qui prévaut actuellement au Moyen-Orient.

Mme May est la première femme et premier chef du gouvernement britannique à participer à un tel sommet.

oaa/mc/lb