NOUVELLES
07/12/2016 16:45 EST | Actualisé 08/12/2017 00:12 EST

Le projet de loi pour simplifier les contrôles frontaliers progresse au Congrès

WASHINGTON — Un projet de loi pour simplifier les contrôles frontaliers entre le Canada et les États-Unis a été approuvé mercredi par les membres de la Chambre des représentants aux États-Unis, qui ont pressé le Sénat de l'adopter rapidement avant la pause des fêtes.

Un tel développement était attendu de longue date.

Les élus de la chambre basse ont pressé les sénateurs à adopter le texte rapidement pour que la loi puisse entrer en vigueur sous le Congrès actuel. La future administration de Donald Trump sera assermentée au retour du congé des Fêtes.

Les gouvernements de Stephen Harper et de Justin Trudeau ont tous deux signé des accords dits de prédédouanement avec l'administration de Barack Obama.

L'entente impliquait toutefois qu'une nouvelle loi soit adoptée, laquelle ne figurait pas en tête de priorité des élus américains.

Selon l'entente prévue, un projet pilote doit permettre de tester de nouvelles façons de gérer les contrôles à la frontière américano-canadienne.

Les citoyens pourront se faire examiner avant d'arriver à la frontière afin de désengorger les files d'attente.

Un tel système a déjà été mis en place dans des aéroports, mais pourrait aussi être instauré dans des gares de trains, des terminus d'autobus. La mesure pourrait aussi être élargie aux autoroutes.

Le projet pilote serait d'abord testé aux gares de trains de Vancouver et de Montréal.

La version canadienne du projet de loi a déjà été déposée et devrait être adoptée sans problème, étant donné que la proposition est soutenue tant par les conservateurs que les libéraux.