NOUVELLES
07/12/2016 05:27 EST | Actualisé 08/12/2017 00:12 EST

Jihadistes pour l'EI: un Serbe et deux Kosovars inculpés en Belgique

Un Serbe et deux Kosovars ont été inculpés de "participation aux activités d'un groupe terroriste" mercredi par la justice belge, qui les soupçonne d'avoir recruté des combattants pour la Syrie et d'avoir soutenu financièrement le groupe Etat islamique (EI).

Les trois hommes faisaient partie des huit personnes interpellées lors de neuf perquisitions effectuées mardi dans les villes flamandes d'Anvers, Saint-Nicolas et Bruges et à Schaerbeek, une commune de Bruxelles.

"Egzona K.", 23 ans, de nationalité serbe, "Kastriot M.", 23 ans, de nationalité kosovare, ainsi que Mahid D., un Kosovar de 27 ans, ont été inculpés de "participation aux activités d'un groupe terroriste" et placés en détention provisoire, selon un communiqué du parquet fédéral.

Les cinq autres personnes ont été "libérées après audition approfondie", selon la même source, qui avait précisé mardi que "ni armes ni explosifs" n'avaient été découvertes lors des perquisitions.

La Belgique reste en état d'alerte de "niveau 3" (menace "possible et vraisemblable"), sur une échelle de 4, plus de huit mois après les attentats qui avaient fait 32 morts à l'aéroport et dans le métro de Bruxelles le 22 mars.

Ces attaques, tout comme celles commises le 13 novembre 2015 à Paris, avaient été revendiquées par l'EI.

siu/agr/pjl