NOUVELLES
07/12/2016 09:29 EST | Actualisé 08/12/2017 00:12 EST

Israël refuse l'invitation de la France pour une conférence sur la paix

JÉRUSALEM — Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a refusé l'invitation à une conférence internationale, à Paris, visant à raviver le processus de paix avec l'Autorité palestinienne, mais il n'a pas fermé la porte à rencontrer en privé le président palestinien, Mahmoud Abbas.

M. Nétanyahou a dit au président français François Hollande, mercredi, que son pays n'assisterait pas à la conférence «puisqu'elle ne contribuera pas au processus de paix».

Il a toutefois indiqué qu'il serait ouvert à rencontrer M. Abbas «directement, sans condition préalable».

Le premier ministre Nétanyahou réclame depuis longtemps une rencontre avec M. Abbas, qui refuse de se prêter à cet exercice — sauf si son vis-à-vis cesse la construction de colonies dans les Territoires palestiniens.

Les Palestiniens ont accueilli favorablement l'initiative française, prévue plus tard ce mois-ci.

Un diplomate français, qui a requis l'anonymat, a confirmé que des invitations avaient été envoyées, sans donner plus de détails.

La dernière ronde de pourparlers de paix, supervisée par les États-Unis, a échoué en 2014.