NOUVELLES
07/12/2016 01:59 EST | Actualisé 08/12/2017 00:12 EST

Football leaks: l'interdiction de publier n'aura "aucun effet" (ministre espagnol des Sports)

Le ministre espagnols des Sports, Íñigo Méndez de Vigo, a estimé mercredi que la tentative d'un juge espagnol de faire interdire la publication en Europe de l'enquête dite des "Football leaks" n'aurait "aucun effet".

Dans une ordonnance prise vendredi, un juge du tribunal de Madrid demandait que douze journaux européens cessent immédiatement de publier leur série de révélations sur "les mouvements d'argent dans le milieu du football", tels les soupçons d'évasion fiscale visant la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo.

Interrogée sur cette décision, le ministre a répondu, au micro de la radio publique RNE: "Cela me surprend et surtout j'ai le sentiment que cela n'aura aucun effet et les choses qui n'ont pas d'effet, il ne faut pas les faire".

Le ministre a cependant pris la précaution de dire qu'il ne connaissait pas "dans sa totalité" le contenu de l'ordonnance prise par le magistrat.

Le juge avait reproché au consortium de médias européens de s'être saisi de données confidentielles sur les stars du foot, en violation du "droit fondamental à la confidentialité des communications".

Selon les premières informations diffusées vendredi, Ronaldo est ainsi soupçonné d'avoir "dissimulé 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux".

Mardi, le ministre espagnol des Finances, Cristobal Montoro, avait déclaré devant des journalistes que l'administration fiscale était déjà en train d'enquêter sur ces informations de presse.

"Nous sommes tous égaux devant la loi", a insisté de son côté le ministre de l'Education, de la Culture et des Sports, affirmant que "l'administration fiscale traite tout le monde de la même manière y compris les footballeurs".

La justice espagnole a notamment déjà condamné en juillet la star du FC Barcelone Lionel Messi à 21 mois de prison pour une fraude fiscale estimée à 4,16 millions d'euros.

lbx/pmr/jcp