NOUVELLES
05/12/2016 12:59 EST | Actualisé 06/12/2017 00:12 EST

Chapecoense championne à titre posthume

L'équipe brésilienne de Chapecoense, décimée dans un accident d'avion en Colombie avant la finale, a été sacrée championne de la Copa Sudamericana par la Confédération sud-américaine de soccer (Conmebol).

« Le conseil de la Conmebol a pris la décision de désigner l'Association Chapecoense de Football championne de la Copa Sudamericana 2016 avec toutes les prérogatives sportives et économiques que cela implique », indique le communiqué de l'institution.

Chapecoense devait disputer la finale aller la Copa Sudamericana à Medellin contre l'Atlético Nacional. Seuls trois joueurs ont survécu à l'écrasement de l'avion, probablement à court de carburant, qui a fait 71 morts.

Outre la dotation réservée à l'équipe championne, environ quatre millions de dollars, cette décision propulse l'équipe brésilienne en Copa Libertadores, l'équipe victorieuse de Copa Sudamericana étant qualifiée pour l'équivalent latino-américain de la Ligue des champions.

Au lendemain de la tragédie, les dirigeants de l'équipe colombienne de l'Atlético Nacional de Medellin, avaient proposé que le titre soit attribué à Chapecoense.

Cette finale représentait une consécration pour l'équipe brésilienne créée en 1973, et sauvée de la faillite par un homme d'affaires local en 2003. En effet, c’est la première fois qu’elle était parvenue à atteindre ce niveau de la compétition.

Pour y parvenir, Chapecoense avait notamment éliminé les Argentins de San Lorenzo, vainqueurs en 2014 de la Copa Libertadores.