NOUVELLES
04/12/2016 16:02 EST | Actualisé 05/12/2017 00:12 EST

Projet Montréal élit son nouveau chef

Les bureaux de scrutin désormais fermés, les membres de Projet Montréal ne peuvent qu'attendre que l'identité de leur nouveau chef soit dévoilée vers 17 h, dimanche.

Vers 13 h, le taux de participation s’élevait à plus de 45 %, ce qui signifie qu’environ 1000 membres se sont rendus au scrutin.

Les membres avaient jusqu’à 15 h pour voter à la première course à la chefferie du parti.

Seuls deux candidats sont toujours dans la course pour remplacer l’ancien chef Richard Bergeron, soit les conseillers municipaux Valérie Plante et Guillaume Lavoie.

Le conseiller municipal François Limoges, qui n’avait obtenu aucun appui des autres élus du parti, s’était désisté de la course le 18 novembre dernier. Il a décidé de se joindre à l'équipe de Guillaume Lavoie.

Le chef intérimaire de Projet Montréal, Luc Ferrandez, avait par ailleurs annoncé au début de l'année qu'il ne briguerait pas la direction du parti.

Le nouveau chef de Projet Montréal devra ensuite affronter Denis Coderre aux prochaines élections municipales, qui auront lieu en novembre 2017.

Unis et plus nombreux

La représentante des membres au sein du conseil de direction de Projet Montréal, Suzie Miron, ne croit pas que cette première course à la direction a eu des conséquences sur le parti. Celui-ci ne s'est pas divisé, selon elle.

« Je crois que tout le monde va vouloir, après la course aujourd’hui, quand on aura choisi notre nouvelle ou nouveau chef, se rallier derrière [lui ou elle] pour ultimement, au mois de novembre 2017, gagner contre l’équipe de M. Coderre », a-t-elle expliqué.

La course à la direction du parti a plutôt permis à Projet Montréal de recruter de nouveaux membres. « Ça nous a permis d’augmenter le membership considérablement. […] On est passés de 1000 à environ 3000 membres », a-t-elle déclaré.

Départ de Richard Bergeron

Richard Bergeron avait quitté la direction de Projet Montréal, parti qu'il avait cofondé, à la suite de sa défaite aux dernières élections municipales, en 2013.

Il a ensuite siégé au comité exécutif de la Ville de Montréal, puis s'est joint à l’équipe Coderre en novembre dernier.

Avec les informations de Julie Marceau